Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

INMAR — Résultat en bref

Project ID: 501084
Financé au titre de: FP6-NMP
Pays: Allemagne

Qu'avez-vous dit? Je ne vous entends pas …

Un projet financé par l'UE a permis de sortir des matériaux intelligents des laboratoires pour les amener à la commercialisation industrielle pour la première fois. Outre la réduction du bruit dans les véhicules et les usines, les résultats devraient générer des emplois et des avantages économiques pour l'UE et ses citoyens.
Qu'avez-vous dit? Je ne vous entends pas …
Les matériaux intelligents ont des propriétés pouvant être modifiées de manière contrôlée par l'application d'un stimulant comme la pression, la température ou les champs électromagnétiques. Des structures intelligentes peuvent être créées à l'aide de ces matériaux en les intégrant avec un capteur et un actionneur, un appareil qui agit sur une autre structure à la suite du signal détecté. Combiné à des stratégies de contrôle spécifiques, elles s'adaptent à des stimulants ou à des changements ambiants comme des systèmes biologiques, donc intelligents.

Le contrôle actif du bruit est un domaine d'activité de recherche en pleine expansion qui combine l'utilisation des matériaux intelligents et la technologie de contrôle actif pour réduire le bruit et les vibrations. Le bruit dans les véhicules ou les usines contribue à la fatigue physique des personnes exposées et présente donc un risque d'accidents graves, voire mortels.

Le projet INMAR («Intelligent materials for active noise reduction») repose sur cette base de connaissances portant sur des problèmes spécifiques liés au bruit, aux vibrations et à la dureté (BVD). De nombreuses structures intelligentes réalisées à partir de matériaux intelligents ont été étudiées en laboratoire mais n'ont eu que peu d'impact sur la conception standard et sur les pratiques d'ingénierie ou d'applications en production de masse.

Les chercheurs ont d'abord défini les problèmes BVD spécifiques et ont développé des concepts cibles pour des technologies de base. Ils ont ensuite développé des prototypes en intégrant des matériaux intelligents avec des systèmes d'actionneur et de capteur ainsi que des stratégies de contrôle pour produire des structures intelligentes. Ceci a permis d'optimiser les performances du système en incluant les caractéristiques des matériaux ainsi que les capacités de réduction de bruit. Enfin, ils ont réalisé des études de faisabilité innovantes liées aux coûts, à la durabilité et à la fiabilité jusqu'alors impossibles car les projets n'en étaient qu'à la phase de laboratoire.

En résumé, le projet INMAR a développé une technologie de structure intelligente qui permet pour la première fois une production de masse de systèmes durables, légers et efficaces pour une réduction active du bruit. Les résultats ont grandement amélioré le potentiel commercial des matériaux intelligents avec de nombreuses possibilités d'application dans des domaines tels le génie civil, les machines outils, les voitures, les trains, le génie aérospatial, etc. Les résultats obtenus par ce projet placent dès lors l'UE comme leader dans l'application industrielle des matériaux intelligents, avec un incroyable potentiel pour la création d'emplois et pour l'économie européenne.

Informations connexes