Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

CASCADE MINTS — Résultat en bref

Project ID: 502445
Financé au titre de: FP6-POLICIES
Pays: Grèce

Pouvons-nous modéliser l'avenir des systèmes énergétiques?

Une initiative européenne a utilisé des modèles visant à identifier les caractéristiques des performances les plus importantes des sources d'énergie prospectives et à indiquer les domaines d'amélioration future.
Pouvons-nous modéliser l'avenir des systèmes énergétiques?
Le système énergétique mondial actuel présente une série de problèmes dont la pollution, l'épuisement des ressources, les questions relatives à la sécurité de l'approvisionnement et à la durabilité de la production d'électricité. Pour faire évoluer ce système vers des voies plus durables, la recherche et le développement (R&D) se sont concentrées sur des sources d'énergie alternatives, dont l'hydrogène. L'avenir de l'hydrogène dépendra des progrès en matière d'applications des piles à combustibles, de la production, de la conversion et du stockage d'hydrogène.

Le projet Cascade MINTS («Case study comparisons and development of energy models for integrated technology systems») financé par l'UE a investi des efforts considérables dans l'étude des piles à combustible et dans les technologies liées à l'hydrogène et ses applications. Le consortium a en outre traité des questions de politique aux niveau européen et mondial et s'est concentré en particulier sur de nouvelles technologies énergétiques respectueuses de l'environnement comme le captage et le stockage de carbone (CSC), les sources d'énergie renouvelables et l'énergie nucléaire. Plusieurs modèles existants et études de cas ont été explorés pour développer un consensus scientifique sur les impacts des politiques ciblant une production d'énergie durable.

On a constaté qu'un système énergétique à base d'hydrogène offrait les meilleures perspectives pour surmonter les problèmes liés à l'énergie fossile, dont les barrières sociales. Par opposition, l'énergie nucléaire a été considérée comme étant dépendante de l'acceptation publique et politique. Si l'acceptation et l'investissement ne constituent pas des facteurs de limitation, l'énergie nucléaire pourrait prendre 50% de la production d'énergie européenne grâce à son efficacité et son caractère peu polluant. L'accent devra être mis sur le développement de réacteurs plus sûrs et sur la réduction de la période radioactive des déchets nucléaires.

En analysant divers scénarios sur les sources d'énergie renouvelables, les partenaires du projet ont constaté que la biomasse avait un rôle de plus en plus important dans le domaine de l'énergie. En termes de combustibles fossiles, le gaz naturel était considéré comme une énergie alternative offrant une sécurité d'approvisionnement. La technologie CSC (impliquée tant dans les perspectives d'hydrogène et de carbone) était associée à une faible disponibilité et une faible acceptation du public. Malgré leur rentabilité et leur sécurité d'approvisionnement, ces questions ont entravé son applicabilité à grande échelle.

De manière générale, le projet Cascade MINTS a réuni des équipes interdisciplinaires en Europe pour étudier des politiques susceptibles d'encourager le développement et le déploiement de sources d'énergie durables. Des idées utiles sur les politiques énergétiques ont été fournies et devraient influencer le système énergétique actuel et permettre de surmonter la domination des combustibles fossiles.

Informations connexes