Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

ARTIMA — Résultat en bref

Project ID: 502725
Financé au titre de: FP6-AEROSPACE
Pays: Espagne

Des matériaux intelligents pour des avions plus sûrs

Les matériaux réactifs dits intelligents sont ceux qui réagissent sous l'influence de leur environnement et sont capables de s'auto-réparer, tout comme les systèmes biologiques, d'où cette mention de caractère intelligent. Un projet financé par l'UE s'est basé sur les dernières découvertes en matière de technologies et matériaux intelligents pour améliorer considérablement la sécurité et le confort dans les avions.
Des matériaux intelligents pour des avions plus sûrs
De nombreux matériaux sont sensibles aux stimuli, par exemple en rétrécissant sous l'influence d'une baisse de température ou en se dilatant au contact d'une source de chaleur. La différence avec des matériaux intelligents vient de l'amplitude de leur réaction. Une réaction plus importante signifie un grand nombre d'aspects positifs d'un point de vue ingénierie : une bande ajustable dans laquelle il est possible d'établir de façon extrêmement précise une corrélation entre une entrée donnée et une sortie donnée ou un changement important dans les propriétés qui ne nécessite pas un énorme apport.

Les matériaux intelligents sont efficaces pour réduire le bruit et les vibrations. Le projet Artima («Aircraft reliability through intelligent materials application») a été conçu pour mettre à profit les 20 années de recherche en matériaux intelligents et aboutir à une avancée monumentale dans la surveillance de santé structurale (SHM) en temps réel concernant les avions.

Le projet s'est axé en particulier sur l'application des matériaux intelligents au contrôle des vibrations (en réduisant ainsi le bruit et l'usure des pièces due aux vibrations), et sur la détection des dommages matériels existants ou potentiels (SHM). Ces deux axes de recherche visaient à renforcer la fiabilité des avions tout en réduisant les coûts de maintenance.

Actuellement, la maintenance aéronautique est principalement corrective ou, au mieux, effectuée à des moments précis. Remplacer la maintenance corrective ou programmée par une surveillance embarquée continue permettrait d'appliquer des procédures de maintenance préventives et proactives; ce qui améliorerait considérablement la sécurité tout en réduisant les frais de maintenance et les pertes de profit dues aux annulations et retards.

Le projet Artima a testé les méthodes et les matériaux les plus prometteurs sur de grandes pièces, notamment le fuselage métallique d'un avion d'affaires, des pales de rotor et l'aile battante d'un drone (aéronef sans pilote ou UAV).

Le projet Artima a ainsi donné l'impulsion finale à la réalisation de solutions industrielles réalistes pour la sécurité aéronautique, basées sur des technologies et matériaux intelligents de dernière génération. Les résultats du projet Artima concernant le système SHM devraient renforcer considérablement la sécurité tout en réduisant de la même façon les coûts d'exploitation et de maintenance. Par ailleurs, les travaux portant sur le contrôle des vibrations et la réduction du bruit devraient contribuer également à une plus grande sécurité et un meilleur confort des passagers. L'amélioration de la sécurité et du confort dans les avions européens offrira un avantage concurrentiel à l'industrie aéronautique européenne en matière de conception et fabrication, mais aussi de confiance et satisfaction des usagers.

Informations connexes