Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

REGIONERA — Résultat en bref

Project ID: 43911
Financé au titre de: FP6-INCO

Élargir le potentiel scientifique et technologique

La communauté scientifique européenne bénéficiera d'une initiative visant à élargir la coopération scientifique et technologique avec les régions russes. Un réseau d'information étendu a été créé dans ce but et a réussi à ouvrir le potentiel de la participation russe dans l'Espace européen de la recherche (EER).
Élargir le potentiel scientifique et technologique
Le projet Regionera («Regional network for support of scientific and technological co-operation between European union and Russian regions») a été mis en place pour accroître le potentiel de participation des scientifiques russes au septième programme-cadre (7e PC) ainsi qu'à d'autres programmes de recherche. En vue d'atteindre les objectifs du projet financé par l'UE, les membres de l'équipe ont œuvré à la création d'un réseau de points d'information régionaux (PIR) en dehors de Moscou et Saint-Pétersbourg, au service de la coopération Russie-UE.

Cette approche visait notamment à sensibiliser les instituts russes à l'Espace européen de la recherche (EER), au 7e PC et à d'autres programmes européens de recherche et développement technologique (RTD). Les autres objectifs consistaient à créer une structure de soutien et de diffusion de l'information et conseils sur la coopération scientifique et technologique (S&T) et à former des consultants professionnels en coopération internationale en vue de les préparer à la rédaction de propositions dans le cadre du 7e PC.

Regionera a dressé un catalogue des participants régionaux russes offrant à l'UE un potentiel de coopération dans le domaine scientifique et technologique. La base de données «Russian potential partners for joint participation in FP7 and other European programmes» est disponible à l'adresse http://www.ric.vsu.ru/en/partner_search_form online. Le système d'informations du projet, se présentant sous la forme d'un portail Internet, a été conçu pour offrir un support d'information à la coopération Russie-UE dans le domaine scientifique et technologie et comprend la base de données des partenaires susceptibles d'apporter une contribution aux initiatives de recherche.

L'Université d'État de Voronej, qui fait partie du réseau des PIR pour la coopération scientifique et technologique avec l'UE, a publié un guide en russe sur la participation au 7e PC. La réalisation et la diffusion d'un bulletin d'information mensuel ont fait partie des efforts accomplis pour faire prendre conscience aux universités et organisations scientifiques régionales des possibilités offertes de participer aux appels de propositions. Un réseau de PIR et une trentaine d'agences locales agissant en qualité d'intermédiaires ont partagé l'information sur le 7e PC et d'autres programmes européens avec des groupes cibles spécifiquement actifs au sein des institutions d'enseignement supérieur. Le réseau régional de coopération scientifique et technologique CBS (Central Black Soil) a également offert des services de conseil à la communauté de recherche russe sur des questions relatives à la coopération scientifique et technologique entre la Russie et l'UE.

Regionera a notamment recommandé de prendre diverses mesures au niveau fédéral et régional en s'appuyant sur ses travaux. Celles-ci comprennent l'extension du réseau des points de contact nationaux (PCN) au-delà des 12 situés à Moscou et un rôle plus proactif des petites et moyennes entreprises (PME) russes dans le 7e PC. Par ailleurs, le flux de l'information entre PCN et PIR russes et européens devrait être ciblé de manière plus proactive dans le but de signaler le potentiel de recherche en Russie à la communauté scientifique européenne.

Les activités menées dans le cadre de Regionera ont fait progresser les efforts européens visant à mieux intégrer la communauté de recherche régionale russe au 7e PC et à l'EER. Ouvrir l'accès au potentiel scientifique régional russe pour les entreprises et scientifiques européens a donné la possibilité d'élargir la coopération scientifique et technologique entre les deux régions. Celle-ci stimulera l'intégration à l'EER et renforcera les aspects positifs de la coopération dans les sphères scientifique, économique et sociale pour les régions russes.

Informations connexes