Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

DOE — Résultat en bref

Project ID: 36706
Financé au titre de: FP6-SOCIETY
Pays: Belgique

Le climat et l'épée de Damoclès sur l'Arctique

La crise climatique en Arctique reçoit enfin l'attention qu'elle mérite. Un projet européen a parcouru l'Europe avec une exposition itinérante destinée à rappeler l'importance de la recherche face au danger auquel notre planète est confrontée.
Le climat et l'épée de Damoclès sur l'Arctique
L'impact du changement climatique est, et continue d'être ressenti de manière prononcée dans les régions polaires. La compréhension des conséquences des changements dans les cycles hydrologiques, la perte du couvert glaciaire et les débits de courants océaniques est essentielle pour les scientifiques mais également pour la population mondiale au sens large. En tant que consommateur, le public général est responsable de l'augmentation monumentale d'émissions de dioxyde de carbone et d'autres polluants qui perturbent les régions sensibles comme l'Arctique.

L'épée de Damoclès est une expression couramment utilisée pour représenter un danger imminent et d'un point de vue écologique, l'impact humain impose une énorme menace, non seulement sur les régions polaires mais également au continent européen. Visant à sensibiliser le public à ces problèmes, le projet DOE («Damocles over Europe») a élargi la portée du projet Damocles IP actuel. Les résultats du projet actuel avaient rassemblé des données intégrées sur le système arctique glace-océan-atmosphère pour améliorer les modèles prédictifs et permettre une meilleure compréhension des interactions avec le climat.

Le projet DOE visait à étoffer les connaissances générales sur l'Arctique et effacer les conceptions erronées sur le climat et cette région sensible. L'exposition itinérante du projet a été organisée par la Fondation polaire internationale (IPF) et l'Atelier Brückner, bureau allemand de conception d'expositions de Stuttgart, et a été présentée à plusieurs reprises en Belgique, en Bulgarie, en France, en Italie et au Luxembourg.

Élargie selon un nouveau format, l'exposition DOE a été spécialement conçue pour attirer un public international et ciblait les jeunes. Pour faire comprendre l'étendue des dégâts que les pratiques de l'homme infligent à l'environnement arctique, l'exposition montrait sous format graphique le contraste entre les conditions actuelles et passées. Les différences flagrantes étaient mises en évidence avec une attention particulière portée sur l'Arctique au travers de l'histoire en termes de climat, de science et de la nature de la vie dans une comparaison des périodes chaudes et froides. Des relations pour la discussion ont souligné comment le système climatique mondial affecte les régions polaires et pourquoi, grâce à la recherche, il est nécessaire de comprendre le processus dans son ensemble.

Au total, 270 000 personnes ont participé aux évènements encadrant l'exposition. L'exposition DOE servira indubitablement de modèle pour de futures initiatives pour sensibiliser le public général au changement climatique et à son impact négatif. Pour les personnes n'ayant pas eu l'occasion de voir l'exposition, les travaux de l'IPF sont continus et sont présentés sur le site web de la fondation, à l'adresse suivante, http://www.polarfoundation.org/.

Informations connexes