Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

NANOQUANTA — Résultat en bref

Project ID: 500198
Financé au titre de: FP6-NMP

Des résultats intéressants pour l'excitation des nanostructures

La nanotechnologie porte sur la fabrication de nouvelles fonctionnalités dans des matériaux avancées et des nanostructures de la taille d'atomes ou de molécules. Pour une meilleure conception, il faudra mieux comprendre le comportement de ces structures à l'échelle atomique ou moléculaire (le comportement quantique) lorsqu'elles sont excitées par un électron ou un photon. Des chercheurs financés par l'UE ont fait de grandes contributions à cette compréhension.
Des résultats intéressants pour l'excitation des nanostructures
Le projet Nanoquanta («Nanoscale quantum simulations for nanostructures and advanced materials») a été développé dans le but de créer un réseau d'excellence (REx) intégrant les études expérimentales en nanosciences à la théorie de mécanique quantique et la simulation informatique afin d'étudier les processus électroniques et optiques et de poursuivre la conception fonctionnelle à l'échelle nanométrique.

Le consortium Nanoquanta a créé l'ETSF (European Theoretical Spectroscopy Facility) dans le but d'en faire le leader mondial en spectroscopie électronique ou l'étude de l'interaction de la lumière avec les électrons dans des nanostructures et des matériaux avancés. L'ETSF est totalement opérationnel et dispose d'un office central et de plusieurs offices associés ainsi que d'un soutien financier considérable.

Le réseau Nanoquanta a énormément contribué aux progrès réalisés dans l'application de deux théories importantes, à savoir la théorie de la perturbation à plusieurs corps qui définit la corrélation des électrons dans les molécules, et la théorie de la fonctionnelle de la densité dépendante du temps (TDDFT), une autre formulation à plusieurs corps décrivant les propriétés de ces systèmes en présence d'un champ électrique ou magnétique. Cette dernière est maintenant communément appliquée aux nanostructures et aux matériaux avancés et la première à plusieurs fonctions dépendantes du temps.

Le réseau a donc employé plusieurs méthodes théoriques et computationnelles pour étudier les interactions quantiques de la lumière avec les électrons dans les nanostructures. Le consortium a fait considérablement progressé les connaissances dans ce domaine grâce aux développements de logiciels importants essentiels à la recherche future et au développement de nanostructures ayant des fonctionnalités renforcées. En outre, l'ESTF établi promet réellement d'être un leader dans le domaine de la spectroscopie théorique; il a déjà reçu une subvention au titre du septième programme-cadre (7e PC) et travaille sur plusieurs autres projets aux niveaux régional et national.

En bref, le projet Nanoquanta est parvenu à associer l'expertise dans les domaines de la mécanique quantique et des nanosciences afin de faire avancer des théories importantes de l'étape de prototype à l'application généralisée, et a également permis de créer l'ETSF, de plus en plus actif. L'application des résultats offre le potentiel de réaliser de grands progrès dans la variété et l'applicabilité des dispositifs nanostructurés dans des domaines aussi divers que la protection environnementale et la médecine.

Informations connexes