Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

SOLHYCARB — Résultat en bref

Project ID: 19770
Financé au titre de: FP6-SUSTDEV
Pays: France

Un nouveau processus pour produire de l'hydrogène et plus

Une initiative portant sur l'énergie renouvelable a fait des progrès dans des nouveaux processus pour la production d'hydrogène, une étape particulièrement importante pour l'industrie et l'environnement.
Un nouveau processus pour produire de l'hydrogène et plus
La transition vers une économie de l'hydrogène est envisagée comme un moyen de lutter contre le réchauffement planétaire, de réduire les émissions et d'encourager le développement durable. Les réacteurs solaires ont le potentiel de produire de l'hydrogène tout en respectant l'environnement mais également de produire un nanomatériau en carbone dont l'industrie peut tirer profit.

Le projet Solyhcarb («Hydrogen from solar thermal energy: High temperature solar chemical reactor for co-production of hydrogen and carbon black from natural gas cracking») financé par l'UE a cherché de nouveaux moyens de faire de l'hydrogène. Son approche impliquait la production d'un gaz riche en hydrogène et un nanomatériau de valeur (noir de carbone) en exploitant l'énergie solaire et la décomposition du gaz naturel qui sont tous deux importants pour l'énergie renouvelable.

Le projet a étudié la conception, la construction et le fonctionnement des réacteurs chimiques solaires à haute température et la façon dont ces deux substances importantes pouvaient être produites. Il a tenté de tester les réacteurs solaires de différentes tailles et modeler les résultats en se concentrant sur la décomposition du méthane, la formation de particules de carbone, le transfert de la chaleur par radiation et les diverses réactions chimiques.

Solhycarb a identifié le réacteur le plus adéquat pour atteindre son objectif (le réacteur solaire tubulaire en graphite, testé à l'échelle de 50kW, SR50). Il a déterminé les protocoles de sécurité et identifié les considérations nécessaires pour un bon fonctionnement. L'équipe du projet a ensuite supervisé la conception d'un réacteur de 10MWth sur des simulations validées qui a résulté en un noir de carbone de bonne qualité.

le nouveau processus solaire a pu produire de l'hydrogène et du carbone ou de l'électricité et du carbone, et le délai de récupération énergétique a été estimé à une année. Les résultats du projet offrent d'innombrables possibilités pour l'exploitation propre de l'énergie et les produits dérivés émergeant de cette nouvelle technologie.

Informations connexes