Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

ENGAS — Résultat en bref

Project ID: 506502
Financé au titre de: FP6-INFRASTRUCTURES
Pays: Norvège

Donner à l'Europe la chance de briller

Le réchauffement planétaire engendré par les émissions de gaz à effet de serre (GES) augmente à une vitesse impressionnante et les conséquences seront bientôt irréversibles. Une initiative financée par l'UE a donné à des scientifiques éminents travaillant dans le domaine des énergies renouvelables la possibilité de mener des recherches dans des installations de classe mondiale qu'ils n'auraient sans doute jamais pu mener en raison de difficultés financières et géographiques.
Donner à l'Europe la chance de briller
L'une des principales contributions aux GES est la production d'électricité par les centrales. D'après l'Agence de protection de l'environnement (EPA) aux États-Unis, 72% des émissions en 2010 étaient dues aux centrales électriques, et principalement les centrales au charbon. Bien évidemment, le développement de formes alternatives durables d'énergie a le potentiel de considérablement réduire la pollution émises par les GES de la source d'énergie à l'utilisateur final.

Le projet ENGAS («Environmental gas management research infrastructure») a été lancé en vue de soutenir des scientifiques qualifiés travaillant dans le domaine de la production d'énergie propre, son stockage et son transport. Plus particulièrement, le projet ENGAS a facilité l'accès à des installations de gaz de classe mondiale.

L'équipe d'ENGAS a sélectionné des propositions de recherche sur la base d'évaluations scientifiques par au moins deux membres d'ENGAS. Dans le cas de classement à égalité, le comité de sélection utilisait les critères secondaires tels que la présence de femmes ou les installations utilisées pour la première fois pour prendre une décision finale. Le programme a également ouvert l'accès à des scientifiques de Hongrie, de Lituanie, de Pologne, de Slovaquie et de Turquie. Globalement, 33 propositions ont été soumises, 27 acceptées et plus de 10 pays représentés. La CE a accordé une prolongation de 5 ans au projet.

L'importance des nouveaux développements en matière d'énergie durable est évidente et a des implications positives, de la simple vision d'une énergie moins chère et plus fiable à l'arrêt du déséquilibre imminent dans l'écosystème naturel qui a des conséquences désastreuses pour les générations futures. Le projet ENGAS a donné aux meilleurs scientifiques d'Europe la possibilité de révéler leurs talents et l'on verra bientôt les bénéfices tangibles.

Informations connexes