Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

SAFETALK — Résultat en bref

Project ID: 32585
Financé au titre de: FP6-SME
Pays: Pologne

Réduire le vol de propriété intellectuelle, pour un coût abordable

Le vol de propriété intellectuelle consiste à utiliser sciemment des appareils électroniques pour obtenir, conserver et transférer des informations confidentielles. À l'ère de la gestion informatisée des données, ce type de vol de plus en plus répandu représente une menace croissante pour la compétitivité de nombreuses PME européennes.
Réduire le vol de propriété intellectuelle, pour un coût abordable
Chaque année, les 750000 PME des hautes technologies que compte l'UE déposent 120000 nouvelles demandes de brevet, et elles considèrent que leur propriété intellectuelle représente 82% de leur valeur. Actuellement, la seule mesure disponible pour lutter contre le vol de propriété intellectuelle coûte environ 48000 euros par an, un tarif inaccessible pour la plupart des PME.

Outre les entreprises hautes technologie pour lesquelles le concept paraît évident, d'autres PME sont concernées par le vol de propriété intellectuelle, notamment dans les secteurs du juridique (120000), de la comptabilité (250000) et des assurances (200000). Le vol de propriété intellectuelle entraîne des problèmes très variés comme la fraude aux investissements, les fausses déclarations de sinistre auprès des assurances et les détournements.

Le projet Safetalk («Development of a continous sweep RF harmonic spectral analysis detector») visait à réaliser un portique capable de détecter les divers appareils électroniques servant à voler la propriété intellectuelle. La détection et l'identification de ces appareils permettent d'empêcher les porteurs de pénétrer dans des zones sensibles, et diminue donc le vol de propriété intellectuelle.

Le projet Safetalk a réalisé un système abordable de détection et d'identification, avec le potentiel requis pour améliorer considérablement la compétitivité des PME européennes. En outre, le système a le potentiel de protéger les citoyens européens contre l'utilisation non autorisée de leurs informations personnelles. Enfin, le système devrait apporter un avantage concurrentiel aux fabricants européens d'équipements de surveillance et de contre-surveillance, et leur permettre de concurrencer les grands fournisseurs nord-américains de ce secteur lucratif et en pleine croissance.

Informations connexes