Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

FASTFISH — Résultat en bref

Project ID: 22720
Financé au titre de: FP6-POLICIES
Pays: Norvège

Arrêter le stress pour les poissons d'élevage

Le stress cause des problèmes dans tous les systèmes vivants et les poissons ne font pas exception à la règle. Pour optimiser le bien-être et les profits de l'aquaculture, la recherche actuelle cherche les paramètres qui peuvent servir à déterminer si les poissons d'élevage sont soumis au stress.
Arrêter le stress pour les poissons d'élevage
Pour un système d'aquaculture moderne, durable et compétitif conforme à des normes acceptables de bien-être animal, il ne faut pas dépasser certains niveaux de stress chez les poissons. Les hormones de stress peuvent affecter la qualité du poisson et entraîner une certaine apathie et des taux d'alimentation moindre, résultant en un rendement globalement réduit.

Pour que les exploitants puissent juger et déterminer avec précision si les poissons atteignent des niveaux de stress précritiques, il faut disposer d'un ensemble d'indicateurs comportementaux liés à des paramètres environnementaux mesurables. Le projet Fastfish («On farm assessment of stress level in fish») visait à fournir un protocole permettant aux gestionnaires et aux exploitants de surveiller les niveaux de stress précritiques dans des populations de poissons d'élevage.

L'équipe de Fastfish a comparé le saumon d'Atlantique saumon au bar commun dans un système intensif et un mésocosme qui imite les conditions naturelles aussi étroitement que possible. L'évaluation des différences entre le comportement dans les deux systèmes a permis aux producteurs de rédiger des recommandations afin de faire conformer les conditions d'élevage aux normes de bien-être animal préconisée par l'UE.

Pour un enregistrement et une diffusion précis des données sur les exploitations piscicoles quotidiennement, Fastfish a développé une application web et un système de base de données, Fasttool. Les modifications ayant eu lieu pendant le projet, concernant notamment la convivialité du produit, ont mené au développement d'une nouvelle application, Welfaremeter. Basé sur une analyse logicielle des données transmises, Welfaremeter évalue les conditions environnementales dans chaque cas et calcule un indice de bien-être pour chacun.

Le système a été testé dans des exploitations pilote et commerciale en mer. Cette application a permis de mieux comprendre les liens entre le comportement des poissons et les améliorations potentielles de la technologie pouvant augmenter son applicabilité à des fins de bien-être animal. Pour l'avenir, il faudra procéder à des améliorations sur la base de données web de manière à ce que le système puisse fonctionner au niveau industriel.

L'identification d'un paramètre de stress fiable est sans doute le résultat le plus important de Fastfish; physiologiquement parlant, la surconsommation d'oxygène sert d'indicateur de stress simple à appliquer car il reflète les déviations dans le métabolisme des aliments et le métabolisme actif.

Fastfish recommandait de former les exploitants de manière à ce qu'ils mettent à profit les avantages de l'évaluation des niveaux de stress chez les poissons. Le stress sévère peut être le résultat de manipulation aussi les changements dans cette nature doivent être gardés à un minimum.

Les résultats du projet Fastfish ont contribué à créer un cadre général pouvant être utilisé pour surveiller le stress et le bien-être des poissons dans les exploitations. Une productivité maximale dans l'aquaculture sera atteinte sans compromettre le bien-être animal.

Informations connexes