Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

CALM TRACKS AND ROUT — Résultat en bref

Project ID: 17609
Financé au titre de: FP6-SME
Pays: Autriche

De nouvelles barrières sur les routes et les voies ferrées pour réduire le bruit à de plus justes dimensions

Les chercheurs ont élaboré une nouvelle technologie de barrière antibruit qui dévie le bruit de son environnement local. Cette technologie facilitera la croissance du transport routier et ferroviaire dans un monde où la tolérance pour le bruit est plutôt sur le déclin.
De nouvelles barrières sur les routes et les voies ferrées pour réduire le bruit à de plus justes dimensions
L'un des grands avantages de notre société moderne est de nous permettre de nous déplacer rapidement en toute sécurité d'un endroit à l'autre. Cette facilité de transport n'est toutefois pas sans inconvénients. Le bruit des voies rapides et des voies ferrées est connu pour influencer négativement la santé mentale et physique de ceux qui vivent à proximité.

L'UE a abordé cette question en mettant en place des normes antibruit de plus en plus strictes. Pour que les États membres puissent se conformer à ces nouvelles règles, de nouvelles techniques d'atténuation du bruit doivent être développées, ce qui constitue l'objectif du projet Calm Tracks and Rout («Innovation of noise barriers: improved noise abatement for motorways and railway tracks») financé par l'UE.

Les recherches se sont spécialement concentrées sur l'amélioration d'un produit existant appelé le Lärmspoiler® inventé par Calma-Tec, le coordinateur du projet. Les chercheurs ont construit plusieurs prototypes en utilisant des formes et matériaux modernes destinés à améliorer la réfraction du bruit, autrement dit à dévier le bruit des oreilles des riverains. Ils ont également essayé de modifier les fréquences de bruits afin que ceux-ci «sonnent» de manière moins agressive aux oreilles des habitants concernés.

Ces travaux ont permis la réalisation d'une nouvelle version du Lärmspoiler® capable de résister à l'incroyable pression générée par les trains à grande vitesse qui deviennent par ailleurs une forme de transport de plus en plus populaire sur le continent. Les chercheurs ont également développé un module complémentaire appelé PIN-spoiler que l'on peut fixer sur les équipements déjà existants et qui permet une réduction supplémentaire du bruit. Enfin, des progrès significatifs ont été obtenus dans la réduction du poids de ces barrières antibruit sans en sacrifier l'efficacité ou la durabilité.

Le soutien financier de l'UE dans des travaux comme ceux du projet Calm Tracks and Rout permettra de rendre le transport routier et ferroviaire plus compatible avec un futur durable.

Informations connexes