Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

FEED - SEG — Résultat en bref

Project ID: 43077
Financé au titre de: FP6-FOOD
Pays: Autriche

Une initiative à l'échelle de l'Europe en vue d'aliments plus sûrs pour les animaux

La standardisation des contrôles relatifs aux aliments pour les animaux est considérée comme une priorité majeure en Europe. Dans ce contexte, un projet de l'UE vient juste de conclure une étude majeure sur les réglementations et les pratiques dans les États membres.
Une initiative à l'échelle de l'Europe en vue d'aliments plus sûrs pour les animaux
La pollution des aliments pour bétail a un impact négatif sur la santé des animaux. En outre, les impuretés et les toxines peuvent se concentrer tout au long de la chaîne alimentaire, au détriment de la qualité de la nourriture au niveau du consommateur. Le projet FEED-SEG («Healthy feed for safety - Dissemination of research results of EC funded research on feed quality») cherchait à rapprocher les nombreux projets de recherche sur la sécurité des aliments pour animaux, et a constitué une équipe pluridisciplinaire d'experts venant des universités et du secteur.

Le consortium de FEED-SEG avait pour objectifs de préparer des recommandations de politiques relatives au contenu et à la sécurité des aliments pour animaux, et de mettre en évidence les voies de recherche les plus prometteuses pour améliorer leur qualité. Parmi les points les plus urgents abordés par FEED-SEG, citons l'identification d'alternatives aux promoteurs de croissance et aux antibiotiques.

La coopération et l'échange d'informations devraient faciliter la résolution de problèmes comme la présence de résidus, d'impuretés, de pathogènes, d'antibiotiques et de promoteurs de croissance. En disposant de ces informations, les autorités de réglementation établiront plus facilement des seuils de teneur en polluants à l'échelle de l'Europe.

Une étape cruciale du projet a été la conduite d'une enquête destinée à fournir une vue d'ensemble de l'état de la recherche et de la rédaction de directives dans tous les États membres de l'UE et dans les pays candidats associés. Les résultats de l'étude ont montré des différences marquées d'un pays à l'autre au niveau des politiques relatives aux aliments pour animaux.

Un autre problème majeur est que certains pays de l'UE manquent de laboratoires pour détecter les polluants dans les aliments pour animaux, notamment ceux qui sont importés. Ces problèmes sont intensifiés par le financement inadéquat de la recherche dans divers pays.

Le projet FEED-SEG a rédigé plusieurs recommandations importantes concernant la sécurité des aliments pour animaux. La plus importante serait peut-être de standardiser un système d'assurance qualité et d'évaluation des risques. Par exemple, la mise en œuvre des bonnes pratiques de fabrication et des procédures HACPP (Hazard Analysis and Critical Control Points, analyse des risques et maîtrise des points critiques) éviterait d'avoir à tester chaque échantillon.

L'apport de solutions au financement, ainsi qu'une stratégie nationale claire et transparente pour la sécurité des aliments pour l'homme et les animaux, avec une législation mieux harmonisée, seraient avantageux pour éliminer les anomalies rencontrées en Europe dans les politiques relatives aux aliments pour le bétail. Les résultats pourraient être avantageux pour le secteur agricole mais aussi pour le consommateur et la sécurité des aliments.

Informations connexes