Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

STAG — Résultat en bref

Project ID: 33355
Financé au titre de: FP6-NMP
Pays: Italie

Les étiquettes intelligentes permettent de surveiller l'historique thermique des denrées périssables

Les matériaux intelligents, que l'on appelle souvent matériaux multifonctionnels, répondent à des stimuli environnementaux variables. Des financements de l'UE ont permis à des chercheurs de mettre au point des étiquettes sensibles à la température qui pourraient révolutionner la surveillance et la sécurité des denrées périssables.
Les étiquettes intelligentes permettent de surveiller l'historique thermique des denrées périssables
Une exposition excessive et prolongée des médicaments, des aliments et des boissons à des températures élevées peut altérer leur composition chimique et les rendre dangereux pour la consommation humaine. À ce jour, il n'existe pas de technologie intégrée à l'emballage des denrées périssables qui permette aux producteurs et aux distributeurs de suivre l'historique de l'exposition des produits à la chaleur tout au long de la chaîne d'approvisionnement.
% LLe projet STAG («Switchable multifunctional materials for quantitative monitoring temperature, ambient, and light exposure») a été lancé en vue de mettre au point des étiquettes thermiques rentables et faciles à utiliser devant être intégrées dans des matériaux d'emballage tels que les bouteilles, le papier et les capsules pour assurer le suivi de l'historique thermique des matériaux emballés.

Les chercheurs se sont concentrés sur des groupes de matériaux organiques moléculaires, supramoléculaires et polymères devant être intégrés à des films fins. L'objectif était de produire des commutateurs, en particulier des commutateurs dont l'état varie en cas d'exposition à des températures supérieures à un seuil et/ou d'exposition aux rayons ultraviolets (UV).

À l'aide des nanotechnologies, les chercheurs ont étudié des matériaux dont les variations de taille, de forme ou de mouvement indiquent la durée d'exposition à des agents perturbateurs, notamment la température ou les rayons UV.

L'équipe du projet STAG est parvenue à mettre au point des matériaux qui agissent comme des commutateurs thermiques irréversibles, notamment le polyméthacrylate de méthyle (PMMA), l'octacosane (un hydrocarbure aliphatique constitué de carbone 28) et le polyisobutylène (PIB). De plus, ils ont intégré ces matériaux à des étiquettes qui sont capables de stocker des informations à haute densité et sont sensibles à des températures comprises entre 50 et 70 degrés Celsius. Les données des étiquettes étaient lues au moyen d'un dispositif optique, essentiellement un appareil photo numérique, avant d'être transmises à un ordinateur doté d'une interface utilisateur conviviale qui les a décodées en vue de leur analyse ultérieure.

En résumé, le projet STAG a permis de produire à partir de matériaux intelligents des étiquettes sensibles à la chaleur devant être incorporées dans des matériaux d'emballage de produits périssables, tels que les produits pharmaceutiques, les aliments et les boissons. Les étiquettes et le logiciel de commande facile d'utilisation peuvent potentiellement révolutionner la surveillance de la sécurité et le contrôle de la qualité des denrées périssables tout au long de la chaîne d'approvisionnement, avec d'énormes avantages socioéconomiques pour l'économie de l'UE et les citoyens européens.

Informations connexes