Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

NG²SHIPI/F — Résultat en bref

Project ID: 506154
Financé au titre de: FP6-SUSTDEV
Pays: France

Amélioration du transport et de la livraison du gaz naturel liquéfié

Le transport du gaz naturel liquéfié (GNL) par les méthaniers s'effectue sous forme liquide. Des chercheurs financés par l'UE développent de nouvelles technologies pour améliorer l'efficacité et réduire les coûts et les émissions, renforçant ainsi la position des chantiers navals européens.
Amélioration du transport et de la livraison du gaz naturel liquéfié
Le projet NG2SHIPI/F («New generation natural gas ship interfaces») a été développé pour améliorer l'efficacité du transport de gaz naturel liquéfié (GNL) des pays exportateurs de GNL vers les pays importateurs. À ce jour, les chercheurs ont développé une pompe cargo GNL améliorée et un moteur électrique destinés à augmenter la capacité de déchargement et qui ont démontré une excellente corrélation avec les résultats de la simulation durant les essais. Par ailleurs, ils ont conçu un système puissant et économique à vitesse variable qui sera intégré à la pompe pour optimiser le déchargement.

L'équipe a également sélectionné une unité cryogénique de séparation des gaz de l'air (ASU) produisant de l'argon pour une meilleure isolation et améliorer la conductivité thermique. Le système a été fabriqué et a donné des résultats encourageants lors des essais effectués en utilisant des bras de chargement.

Par ailleurs, les chercheurs ont créé un nouveau système d'interface de puissance afin d'utiliser de l'électricité diesel qui permettrait d'alimenter un navire en cas de maintenance des moteurs pendant qu'il est à quai et de fournir de l'eau chaude aux terminaux de regazéification tout en offrant l'opportunité de vendre de l'électricité. Des études préliminaires soutiennent l'énorme potentiel du système.

En résumé, à ce jour l'équipe du projet NG2SHIPI/F a atteint plusieurs des objectifs techniques fixés. La finalisation du projet a le potentiel d'apporter des solutions qui amélioreront la position des terminaux et chantiers navals européens. Les technologies promettent en particulier de réduire considérablement les coûts d'exploitation pour les chantiers navals et les opérateurs du transport maritime de GNL et d'accroître la capacité des terminaux tout en réduisant les émissions liées aux opérations de transfert. En outre, les terminaux pourraient prochainement bénéficier de la cogénération grâce au système d'interface de puissance prévu.

Informations connexes