Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

GREENROSE — Résultat en bref

Project ID: 500225
Financé au titre de: FP6-SME
Pays: Norvège

Une électronique plus verte et un avantage compétitif pour les PME

L'industrie électronique est en pleine expansion, ce qui a un impact sur les économies et la satisfaction des exigences de consommateurs. Des chercheurs financés par l'UE ont aidé les petites et moyennes entreprises (PME) à devenir plus vertes tout en restant compétitives dans cet important marché mondial.
Une électronique plus verte et un avantage compétitif pour les PME
L'incroyable développement de l'industrie électronique a entraîné des questions sur la sécurité environnementale et la santé de la production, de l'utilisation et de la mise au rebut des appareils électroniques. La législation récente de l'UE comprend des directives sur la limitation de l'utilisation de certaines substances dangereuses dans les équipements électriques et électroniques, sur les déchets d'équipements électriques et électroniques (DEEE) et sur l'éco-conception pour une utilisation rationnelle de l'énergie (URE), notamment. Alors que les géants de l'électronique possèdent les ressources nécessaires pour développer de nouvelles méthodes et procédures de manière économique, les PME sont clairement désavantagées.

Le projet Greenrose («Removal of hazardous substances in electronics: processes and techniques for SMEs») a été lancé pour combler les lacunes dans les connaissances, les matériaux et les processus des PME en matière de conformité avec la directive sur la limitation de l'utilisation de certaines substances dangereuses dans les équipements électriques et électroniques. En fait, la maîtrise de la technologie verte s'avérera capitale pour le développement et la compétitivité des PME.

Les chercheurs se sont notamment concentrés sur le développement et le test de soudures sans plomb et de processus de soudure sans halogène avec une qualité et une fiabilité des produits garanties. En produisant et en testant un large éventail de soudures et de cartes de circuits imprimés, les partenaires du projet ont mis à la disposition des PME de nombreuses solutions pour les futurs plans de production.

L'équipe a en outre établi trois rapports détaillés distribués via les confédérations sur les matériaux dangereux dans les produits électroniques et sur les alternatives intéressantes. Le matériel de formation et les ateliers organisés dans les pays partenaires par les confédérations avec les partenaires de la recherche et les PME ont fourni aux PME des informations intéressantes qui se seraient autrement révélées trop onéreuses et difficiles à assimiler.

Greenrose a établi des rapports sur les matériaux dangereux et leurs alternatives possibles ainsi que sur la technologie sans substance dangereuse pour les PME impliquées dans la production de produits électriques et électroniques. L'implémentation des résultats par des PME européennes devraient leur permettre d'améliorer leur compétitivité dans le secteur de l'électronique en pleine expansion avec d'importants avantages pour l'économie européenne, les consommateurs et l'environnement.

Informations connexes