Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

LASERPOM — Résultat en bref

Project ID: 513275
Financé au titre de: FP6-SME
Pays: Espagne

Un spectromètre laser à haute performance et rentable

Ces dernières années, les lasers sont devenus omniprésents, jouant un rôle primordial dans des domaines tels que la construction et la médecine. Des chercheurs financés par l'UE ont mis au point un nouveau spectromètre laser, plus perfectionné, qui pourrait augmenter considérablement le niveau de qualité et de sécurité.
Un spectromètre laser à haute performance et rentable
Comme avec tout autre outil ou machine, surveiller l'efficacité de l'utilisation du laser est d'une importance capitale pour garantir les standards de qualité et de sécurité. De plus, cette surveillance doit s'effectuer en ligne et dans des délais très courts afin de permettre des réajustements automatiques rapides, le cas échéant.

Les spectromètres laser actuels sont en deçà de bien des manières. Ils sont incapables de mesurer la puissance de sortie sans l'aide de composants supplémentaires, sont plutôt onéreux et ont des temps de réponse qui les rendent inadaptés à de nombreuses applications. Des chercheurs ont lancé le projet Laserpom («Low cost laser power metre with ultra-fast response for continuous online monitoring») pour surmonter ces difficultés.

Ils se sont concentrés sur l'élaboration de nouveaux nanomatériaux à déposer sur un substrat ou à intégrer au substrat. La quantité de lumière laser incidente disséminée (et non transmise) par les nanoparticules et sa répartition en fonction de l'angle pourraient alors être mesurées et étalonnées, sous réserve d'un comportement parfaitement linéaire, en vue d'obtenir une mesure très sensible de la puissance laser.

Les chercheurs ont mis au point trois prototypes de systèmes à faible coût, à base de nanomatériaux présentant des propriétés optiques liées à trois différents types de laser: l'un opérant dans le domaine spectral ultraviolet (UV), visible et proche infrarouge (PIR) un système laser couplé à la fibre; et un système de laser au dioxyde de carbone (CO2) pour la découpe en sidérurgie. Ils ont ensuite intégré les systèmes de spectrométrie laser dans les lasers et mesuré la linéarité des réponses (corrélation linéaire entre la puissance de sortie effective et la puissance mesurée dans la plage concernée) ainsi que les temps de réponse, avec des résultats très prometteurs.

Les partenaires du projet envisagent d'exploiter à grande échelle le potentiel du spectromètre laser. Sa commercialisation devrait avoir un impact significatif sur le contrôle des processus laser dans des domaines aussi divers et variés que la construction et la biomédecine, ainsi que des implications importantes concernant la qualité et la sécurité.

Informations connexes