Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

SMARTHAND — Résultat en bref

Project ID: 33423
Financé au titre de: FP6-NMP
Pays: Suède

Des prothèses plus fiables

Un projet financé par l'UE a développé une main artificielle qui va révolutionner la vie des personnes amputées. Cette main artificielle appelée Smarthand possède toutes les fonctions de son homologue biologique y compris la sensibilité et le contrôle moteur de ses mouvements.
Des prothèses plus fiables
Pour les personnes perdant une main, les conséquences peuvent être dévastatrices. Hormis la perte évidente d'un membre mobile très complexe du corps, la perte d'une main peut altérer la conscience de soi et l'image personnelle, générer d'atroces douleurs fantômes et rendre la vie quotidienne très compliquée.

C'est avec toutes ces considérations à l'esprit que le projet Smarthand («The smart bio-adaptive hand prosthesis») s'est fixé pour objectif le développement d'une main artificielle fonctionnelle dont l'interface neuronale puisse enregistrer les données reçues et stimuler les nerfs en conséquence. Des expériences ont montré que la stimulation électrique des nerfs sujets aux douleurs fantômes avait un effet antalgique positif.

La main artificielle développée par l'équipe du projet Smarthand utilise une technologie unique qui la distingue nettement des mains artificielles antérieures – la mesure de la sensation pour son propriétaire. Quarante capteurs, connectés aux nerfs du bras de la personne amputée sont activés lorsque celle-ci appuie sa main sur un objet. Le cerveau traite alors ses influx nerveux comme s'ils provenaient directement de la prothèse.

Six personnes amputées et cinq personnes témoins ont été recrutées pour évaluer cette fonction de substitution de la sensation permettant de compenser perte sensorielle et contrôle moteur. Elles ont également testé l'appropriation de la main artificielle par le corps. Les chercheurs ont de même analysé l'intégration corticale de cette main associée à l'activation du cortex somatosensoriel.

Le contrôle de la préhension a été analysé sur des sujets non amputés. En utilisant les données visuelles d'une caméra associée à un pointeur laser, la prise nécessaire a pu être évaluée. Les signaux musculaires contrôlent l'activation de l'ouverture et de la fermeture de la main. Les chercheurs ont testé la version finale de cette main après intégration de tous les systèmes prosthétiques, laquelle s'est révélée être un véritable succès.

Les commentaires des participants à cette étude étaient très encourageants. L'une de ces personnes, précédemment équipée d'une prothèse électronique au niveau du poignet après la perte de sa main droite, a indiqué qu'elle était maintenant capable d'utiliser des muscles qui n'étaient pas stimulés avec la prothèse précédente, et qu'elle pouvait en plus avoir la sensation de tenir quelque chose au bout des doigts.

La prothèse Smarthand va changer la vie des personnes amputées. Cette main artificielle possède toutes les fonctions essentielles d'une main biologique. Elle permettra aussi à ses propriétaires d'éviter la prise d'antalgiques lourds pour lutter contre les douleurs fantômes.

Informations connexes