Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

CONTECS — Résultat en bref

Project ID: 28837
Financé au titre de: FP6-CITIZENS
Pays: Allemagne

Encourager le débat qui façonnera l'avenir

Les activités des projets financés par l'UE sont parvenues à sensibiliser le public à la question des technologies de convergence au sein des sciences sociales et humaines. L'objectif consistait à mobiliser les capacités de recherche de l'Europe à cet égard.
Encourager le débat qui façonnera l'avenir
Les rapports, les synergies ou les fusions mis en place entre les vastes champs de recherche et de développement (R&D), dont la biotechnologie et les sciences naturelles, les nanosciences et la nanotechnologie, les technologies de l'information et de la communication (TIC), les sciences cognitives et les neurotechnologies, sont au cœur du concept des technologies convergentes (TC).

Les discussions relatives aux développements rapides dans ces domaines, dont la robotique et l'intelligence artificielle (IA), sont essentielles à l'examen de l'impact futur des sciences et de l'ingénierie. À ce titre, au vu de l'évolution de l'Europe vers une société fondée sur les connaissances, la communauté des chercheurs doit être prête à réagir à un grand nombre de questions et de problèmes pertinents.

L'action spécifique de soutien (ASS) Contecs («Converging technologies and their impact on social sciences and humanities») a été mise en place pour faciliter l'établissement d'un agenda de recherche relatif aux TC. Les partenaires du projet ont donc passé en revue les rôles que les sciences sociales et humaines (SSH) pouvaient jouer dans ce phénomène de convergence technologique ainsi que leur influence sur leur mise en forme. Une approche intégrée et systémique a été utilisée pour explorer les implications sociétales et éthiques des développements dans le domaine des TC ainsi que les moyens dont disposent les SSH pour y faire face.

L'Europe a adopté une approche fondée sur la demande incluant une coopération interdisciplinaire, où les TC pourraient répondre aux besoins et aux exigences de la société. Elle vise à élargir la question de «l'amélioration humaine», laquelle aurait considérablement influencé le discours sur les TC et lancé le débat sur une vaste gamme de thèmes connexes.

Contecs a étudié les origines historiques et institutionnelles des TC. Il s'est concentré sur les visions du transhumanisme, considéré comme un élément majeur dans la mise en place de cette convergence. À ce titre, l'étude a montré que les décisions établissant quelles approches SSH étaient les plus adéquates pour une meilleure compréhension des TC reposent elles aussi sur la politique ontologique. Ainsi, l'approche politique de la «nanoconvergence» dans un pays donné peut viser le rôle majeur que jouent les institutions mécènes dans la définition de l'agenda en la matière, voire la définition des objectifs et du contenu.

Les membres du projet Contecs ont également constaté que l'analyse textuelle pouvait être utilisée pour mieux comprendre le rôle de la politique ontologique dans les discussions contemporaines et les débats qui ne correspondent pas forcément aux visions propres aux TC. En d'autres termes, au lieu de contribuer aux débats politiques sur les TC, ils formulent des questions et expriment leurs doutes sur ce que les TC pourraient être, les travaux réalisés et les intervenants, ainsi que les personnes responsables pour les organisations ou les agences.

Tous ces éléments sont essentiels à l'évolution du discours sur les TC. Il s'agit des moyens grâce auxquels les scientifiques, les universitaires et les décideurs politiques notamment apprennent à parler de ce phénomène. Les efforts déployés dans le cadre du projet montrent bien l'importance de ces discussions pour une meilleure compréhension des TC.

Informations connexes