Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

RATSTREAM — Résultat en bref

Project ID: 37846
Financé au titre de: FP6-IST
Pays: Allemagne

Surveillance automatisée de modèles animaux

Des chercheurs européens ont mis au point des méthodes plus rapides de mise au point de nouveaux médicaments destinés à lutter contre les maladies neurodégénératives. Il s'agit d'une cage d'élevage automatisée au niveau de l'analyse et du traitement, avec imagerie en direct des rats.
Surveillance automatisée de modèles animaux
Les maladies neurodégénératives comme celle de Huntington, de Parkinson ou l'ataxie spinocérébelleuse de type 17 (SCA17) coûtent très chers en termes de soins et de souffrances. La découverte de thérapies durables implique de tester efficacement les médicaments sur des modèles animaux, y compris au niveau comportemental et physiologique.

Le projet Ratstream financé par l'UE a adopté une approche multiple pour accélérer ces tests. Les points les plus importants ont été l'obtention de rats transgéniques génétiquement uniques, et la conception de cages d'élevage spéciales pour la surveillance.

Les modèles de rats obtenus couvraient toutes les maladies neurodégénératives étudiées: un pour la maladie de Huntington, un pour celle de Parkinson avec des gènes surexprimant une protéine formant des agrégats, et un pour la SCA17, avec un plus grand nombre de répétitions de séquences conduisant à la maladie.

Les systèmes automatisés pour cage d'élevage concernaient l'imagerie en direct et le traitement programmé. Les chercheurs ont également défini des ensembles de données pour la caractérisation physiologique et comportementale. Un partenaire de Ratstream a renforcé l'efficacité globale en intégrant une base de données spécialement conçue pour conserver les informations au niveau de chaque rat.Les chercheurs ont abouti à un ensemble de biomarqueurs des modifications indiquant la neurodégénération. Cet ensemble pourrait accélérer les études précliniques en apportant les meilleurs critères pour détecter le dysfonctionnement des neurones et donc la progression de la maladie.

En outre, le remplacement des équipements de test actuels apportera des économies notables aux fabricants de systèmes automatisés de cages d'élevage pour rats. L'accélération du test des médicaments est bien évidemment une bonne nouvelle pour la recherche de thérapies capables d'arrêter ou de ralentir les maladies neurodégénératives.

Informations connexes