Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

CALTER — Résultat en bref

Project ID: 516721
Financé au titre de: FP6-INCO
Pays: Israël

Suivre la poussière emportée par le vent

Une initiative financée par l'UE a mis en place un cadre solide pour surveiller et évaluer les tendances et effets des tempêtes de sable et de poussière en Asie centrale.
Suivre la poussière emportée par le vent
Le projet CALTER («Long-term ecological research programme for monitoring Aeolian soil erosion in central Asia») cherchait à poser les bases d'une surveillance écologique à long terme de l'Asie centrale, où les conditions naturelles provoquent des tempêtes de sable et de poussière. En conjonction avec des changements à grande échelle d’origine anthropique, ce phénomène a débouché sur la formation de nouveau sites d'émission de poussière saline. Les partenaires du projet ont donc décidé d'étudier les modèles temporels et spatiaux du dépôt de poussières salines transportées par le vent, et de modéliser les tendances actuelles et futures des processus éoliens dans cette région.

Calter a visé principalement la protection de l'environnement avec le soutien de mesures contre la désertification dans les états nouvellement indépendants concernés. Des efforts de renforcement de capacités des pays visés soutiendront davantage cette approche.

Les recherches menées au Kazakhstan, en Ouzbékistan et au Turkménistan (les trois plus grands états de l'Asie centrale) ont commencé par mettre en place une base de données spatiale pour surveiller la région. La base de données spatiale WebGIS, accessible par Internet, a permis aux chercheurs participants de partager et créer des informations cartographiques basées sur leurs propres informations spatiales.

Des données d'archive provenant de stations météorologiques en Asie centrale, ainsi que des données de télédétection à distance, ont été analysées en utilisant le système ArcGIS installé sur PC. Des sites d'observation ont été mis en place pour surveiller les caractéristiques quantitatives et qualitatives des dépôts de poussière le long des gradients nord-sud et ouest-est. Des échantillons de poussières et des données climatiques ont été collectés sur des sites équipés de pièges à poussière, puis analysés.

Des cartes de distribution spatiale et temporelle ont été établies en fonction des moyennes de trois périodes déterminées entres 1936 et 2003, afin d'étudier la fréquence, la distribution et le caractère saisonnier des tempêtes de sel, de poussière et de sable en Asie centrale. L'analyse des données a clairement montré une tendance à la baisse de la fréquence des tempêtes de sable dans toute la région. Ceci peut s'expliquer par le rétablissement des écosystèmes désertiques résultant de la diminution des activités anthropiques après les années 1980. Cependant, cette tendance à la baisse se retrouve dans d'autres parties du monde, aussi le facteur humain pourrait ne pas être primordial.

Une autre tâche du projet était la surveillance quotidienne des tempêtes de poussière grâce à l'imagerie par télédétection. Des cartes de dynamique des paysages ont été établies pour surveiller les modifications de la couverture des sols sur les fonds asséchés de la mer d'Aral. Ceci a permis de poser les bases pour la surveillance des changements futurs. Des données éoliennes modélisées et réelles ont été utilisées pour étudier la dérive potentielle des sables dans la région, ainsi que sa variabilité spatiale. L'utilisation du modèle physique-statistique pour les tempêtes de sable permettra d’évaluer en détail l'intensité de la déflation et du transport d'aérosols de poussière à partir du fond asséché de la mer d'Aral.

Des recommandations ont été élaborées pour des mesures d'amélioration végétale sur les sites actifs d'émission de poussière salée, afin de réduire le volume de sable et de poussière salée soufflé par le vent. Enfin, les partenaires ont mis en place dans une zone de rivière des parcelles expérimentales pour tester des plantes tolérantes au sel et à la sécheresse. Les cinq profils de modèle écologique ont été surveillés sur une base annuelle pendant la durée du projet et des échantillons de sol et d'eaux de surface ont été collectés et analysés.

Les informations générées contribueront à l'élaboration de mesures destinées à réduire les effets des tempêtes de sable et de poussière en Asie centrale, et pourront servir de base à de futurs travaux de surveillance et d’évaluation.

Informations connexes