Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

MONCERAT — Résultat en bref

Project ID: 505541
Financé au titre de: FP6-NMP
Pays: Belgique

De nouveaux processus et matériaux céramiques

Des chercheurs financés par l'UE ont mis au point de nouvelles céramiques nanocomposites, et adapté des processus d'usinage d'une grande exactitude pour des géométries complexes, ce qui devrait élargir les utilisations des céramiques.
De nouveaux processus et matériaux céramiques
Cette catégorie de matériaux va bien plus loin que les produits que nous connaissons tous. Outre les verres de silicate et les ciments, le large ensemble de céramiques sophistiquées a trouvé de nombreuses applications dans des domaines aussi divers que l'aérospatiale, la médecine, la défense et les communications.

Les céramiques présentent de nombreux avantages à cause de leur grande résistance à l'usure et à la corrosion, ainsi que de leur faible densité. Mieux encore, les matières premières sont abondantes et peu coûteuses. La plupart des céramiques sont produites par métallurgie des poudres, ce qui exige un traitement préalable de plus de la moitié des composants.

Le projet Moncerat avait pour but d'adapter aux céramiques un processus d'usinages des métaux, afin d'élargie leur marché potentiel.

L'usinage par décharge électrique (EDM) est utilisé pour des métaux durs, mais il est limité aux matériaux qui conduisent l'électricité. Néanmoins, il permet de produire avec exactitude des pièces de petite taille et de forme contournée.

L'application de l'EDM aux pièces en céramique a nécessité la mise au point de matériaux conducteurs ainsi que l'intégration d'une méthode EDM adaptée aux céramiques.

Avec l'avènement des nanotechnologies, les chercheurs ont constaté que les propriétés des céramiques sont améliorées par l'incorporation de nanopoudres, faites de particules de taille moléculaire.

Les chercheurs de Moncerat ont ainsi fabriqué des nanopoudres de haute qualité via une synthèse auto-propagatrice à haute température. Ils ont alors mis au point de nouvelles céramiques composites, y compris nanocomposites. L'étude des effets de la microstructure des matériaux céramiques sur le processus d'EDM a conduit à intégrer les effets du processus dans la phase de conception des matériaux.

L'exploitation commerciale des résultats de Moncerat devrait accélérer le passage depuis des matériaux classiques vers les céramiques, dont les propriétés sont souvent meilleures et qui peuvent désormais être produites plus efficacement. L'élargissement du marché potentiel des céramiques devrait dynamiser ce secteur ainsi que l'économie de l'UE.

Informations connexes