Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

PRISM — Résultat en bref

Project ID: 37740
Financé au titre de: FP6-LIFESCIHEALTH

La pharmacothérapie pour cibler les composants de la membrane cellulaire

La membrane entourant la plupart des cellules animales est composée d'une double couche phospholipidique incrustée de nombreuses protéines. Des chercheurs financés par l'UE ont étudié les interactions lipides-protéines qui sont d'un intérêt immédiat pour le développement de pharmacothérapies ciblées.
La pharmacothérapie pour cibler les composants de la membrane cellulaire
Les protéines membranaires jouent un rôle fondamental dans la plupart des voies de signalisation intercellulaires. Elles agissent souvent comme récepteurs des molécules biochimiques provenant des autres cellules ou du liquide intercellulaire. Elles forment également des canaux qui permettent aux grandes molécules de traverser la membrane et d'entrer ou de sortir de la cellule. Certaines ont une fonction enzymatique et catalysent des réactions chimiques.

Les protéines de liaison (protéines qui se lient aux lipides de la couche phospholipidique de la membrane cellulaire) constituent des cibles pharmacothérapeutiques particulières. Le recrutement membranaire des protéines périphériques est obtenu par le biais d'une ou plusieurs régions de liaison aux lipides qui reconnaissent certains lipides spécifiques. Le mécanisme réel reste par contre encore largement méconnu.

Des chercheurs européens ont utilisé les dernières techniques d'imagerie par résonance magnétique nucléaire afin d'en savoir un peu plus sur cette classe majeure de protéines membranaires. Le projet PRISM («Phospholipid and glycolipid recognition, interactions and structures by magnetic resonance») a été mis en place pour répondre à cette entreprise.

Le projet PRISM a permis de réunir des experts renommés dans le domaine de la biologie et de la biochimie membranaire et des chercheurs en spectroscopie RMN. Et, pour accélérer le processus de transition de l'innovation du laboratoire à l'industrie, un groupe consultatif externe a également été inclus dans le projet. Des directeurs de petites et moyennes entreprises (PME), des représentants de l'industrie ainsi que des départements d'instituts universitaires de recherche, spécialisés dans le transfert de technologie, ont intégré le consortium.

Les partenaires du projet ont développé de nouveaux outils expérimentaux d'analyse des protéines membranaires afin d'élucider leur structure et leur dynamique. Des outils logiciels ont permis de prédire la structure d'assemblage des protéines membranaires et les sites de liaison des lipides en clarifiant les interactions protéines/lipides au niveau atomique.Parallèlement, les travaux du projet ont permis de rédiger quatre brevets, plus de 50 publications et plus de 100 exposés de conférences.

Leurs résultats auront probablement un impact significatif sur les pharmacothérapies ciblées agissant à l'interface des protéines-lipides, ils pourraient ainsi donner une impulsion majeure pour les secteurs européens de la pharmacie et de la biotechnologie.

Informations connexes