Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

GUTHEALTH SUPPORT — Résultat en bref

Project ID: 505318
Financé au titre de: FP6-FOOD
Pays: Finlande

La santé de l'intestin réunit les Européens

Plusieurs initiatives telles que des ateliers et des cours sur la santé gastro-intestinale (GI) ont aidé à créer de solides réseaux de soins de santé entre les États membres de l'UE et les membres de l'UE à venir.
La santé de l'intestin réunit les Européens
Les problèmes de santé impliquant des maux liés aux aliments et l'appareil digestif sont très fréquents en Europe et pourraient profiter de la création d'un réseau solide visant à renforcer ce domaine particulier des soins de santé. Le projet Guthealth Support («Networking in candidate countries towards food, GI tract functionality and human health») financé par l'UE a établi des forums sur la mise en réseau dans divers pays européens pour promouvoir les recherches connexes de l'UE sur ce thème.

Le projet a révélé des résultats de recherche et des innovations de pointe ciblant différents groupes de recherche, dans l'optique de faire progresser la recherche sur l'alimentation, la nutrition et la sécurité alimentaire, notamment dans les pays candidats associés de l'UE, auprès de l'industrie et des consommateurs.

Pour atteindre ces objectifs, Guthealth Support a organisé des ateliers d'exposition itinérante pour les jeunes scientifiques et les plus expérimentés, ainsi que les décideurs politiques et les étudiants. Des expositions itinérantes ont eu lieu en Bulgarie, République tchèque, Estonie, Hongrie, à Malte et en Pologne, et couvraient des thèmes tels que la probiotique et l'écologie microbienne moléculaire de l'appareil digestif.

En outre, le projet a dirigé un stage en laboratoire de deux semaines qui a attiré 20 participants, dont 17 étaient des femmes, soutenant ainsi l'égalité des sexes dans le domaine. Ce cours a donné aux participants (dont la moitié était des étudiants de troisième cycle) une formation solide pour poursuivre leurs activités de recherche individuelles. Le stage a renforcé la mise en réseau scientifique grâce au mélange vibrant d'étudiants de divers pays.

Une autre activité principale a consisté à inviter des scientifiques des pays candidats et associés de l'UE pour différentes réunions et conférences. Par le biais de ces évènements, les scientifiques des États membres de l'UE et des pays candidats ont échangé des résultats de recherche et des connaissances, notamment par des présentations et des affiches.

Globalement, les expositions itinérantes, les stages et les échanges ont fait avancer la recherche en matière de santé de manière sans précédent, amenant les pays entourant l'UE à un autre niveau. Les réseaux en émergeant profiteront de la recherche sur l'alimentation et l'appareil digestif, apportant un grand soulagement à beaucoup d'Européens.

Informations connexes