Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

MAP-MILLING — Résultat en bref

Project ID: 500450
Financé au titre de: FP6-SME
Pays: Espagne

Des céréales plus sûres

Les besoins croissants du marché requièrent une production efficace et de grande qualité des produits à base de céréales. Les acteurs européens se sont réunis pour améliorer la méthodologie existante de détection des toxines dans les produits céréaliers.
Des céréales plus sûres
Le secteur de transformation des produits céréaliers entre dans une nouvelle ère et doit faire face aux nouvelles réglementations de l'Union Européenne. Pour valider l'assurance qualité du produit final, un certain nombre de problèmes de toxicité ont été identifiés. Les mycotoxines, les produits phytosanitaires et la formation d'acrylamide font partie de ces éléments fortement toxiques pour le consommateur qui doivent absolument être éliminés. Malheureusement, les méthodes d'analyses actuelles permettant la détection des substances toxiques sont longues et relativement coûteuses, ce qui freine l'efficacité de la production de farine et alourdit le coût final du processus de transformation.

C'est donc dans un souci de sécurité alimentaire que le projet MAP-Milling («Measure and control of mycotoxins, pesticides and acrylamide in grain milling sector») financé par l'UE s'est fixé pour objectif l'amélioration des pratiques actuelles de la minoterie. Les partenaires voulaient favoriser l'adaptation de ce secteur aux nouvelles règlementations tout en augmentant la qualité et la fiabilité des produits.

Dans une première étape, les membres du consortium ont identifié les besoins et exigences requis pour la détection de polluants dans les produits céréaliers et élaboré les spécifications techniques des mesures nécessaires. Ils ont ainsi conçu et développé de nouvelles méthodes basées sur la technologie ELISA d'immunosorption liée à l'enzyme (Enzyme-linked immunosorbent assay) pour détecter certains pesticides que l'on trouve dans les céréales. Ils ont également développé un nouveau système de mesure des mycotoxines permettant de prédire avec fiabilité et à moindre coût la présence d'organismes nuisibles comme Aspergillus et Helicoverpa zea.

Par des conférences et des ateliers, le consortium MAP-Milling a fourni une formation appropriée aux acteurs du secteur agro-alimentaire sur les principaux polluants que l'on trouve dans les farines et diffusé largement ses conclusions. Le consortium a également développé un logiciel permettant d'intégrer les résultats du projet.

La mise en application des résultats du projet dans le secteur de la transformation céréalière permettra ainsi d'affiner la détection de toxines et par voie de conséquence d'améliorer considérablement la qualité des produits.

Informations connexes