Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

POLLEN — Résultat en bref

Project ID: 518399
Financé au titre de: FP6-SOCIETY
Pays: France

En toute intimité avec les sciences

De nouveaux instruments visant à stimuler les sciences basées sur le questionnement et pour rendre le sujet plus applicable au monde qui les entoure tout en encourageant l'interaction et l'innovation.
En toute intimité avec les sciences
L'apprentissage scolaire traditionnel a souvent été un concept à sens unique et se trouve loin derrière par rapport à l'enseignement aux étudiants des disciplines scientifiques par une éducation scientifique basée sur le questionnement (IBSE). Le projet Pollen («Seed cities for science, a community approach for sustainable growth of science education in Europe») financé par l'UE visait à traiter et à rectifier cette faiblesse. Plus spécifiquement, il œuvrait à fournir une formation, une évaluation et des outils pour renforcer l'enseignement et l'apprentissage scientifique basés sur le questionnement dans les écoles primaires.

Pollen a montré comment l'enseignement scientifique peut être légèrement modifiée à un niveau local et pourrait intégrer la communauté dans l'approche «Villes pépinières», à savoir impliquer la ville entière dans l'enseignement scientifique. Ce concept encourage les étudiants à approfondir leurs connaissances des phénomènes les entourant et parallèlement à améliorer la pensée critique, la curiosité et la créativité. Ainsi, le projet a visé à démontrer la viabilité de l'approche auprès des autorités nationales de l'éducation et d'impliquer les parties prenantes telles que les familles, les communautés scientifiques, les universités et les industries.

Pour définir ses principaux objectifs, Pollen a évalué l'éducation scientifique dans chaque «ville pépinière» située en Europe. Les pays ciblés étaient notamment l'Allemagne, l'Estonie, l'Espagne, la France, la Hongrie, les Pays-Bas, le Portugal, la Slovénie, la Suède et le Royaume-Uni. Les évaluateurs ont ensuite estimé les attitudes des étudiants et des enseignants envers la science, ainsi que la participation de la communauté au projet. Ceci impliquait l'évaluation continue par le personnel local et également d'autres parties prenantes.

Plus important encore, le projet a fourni aux écoles du matériel didactique, des séminaires en laboratoire et une plateforme web pour accéder à des outils éducatifs, en insistant sur les sessions de formation des enseignants en service et améliorer leurs aptitudes d'enseignement. Les kits et lots fournis par les enseignants ont aidé à réduire les difficultés pratiques que les enseignants craignent souvent.

En renforçant l'IBSE, le projet rendra plus intéressant et plus pratique l'apprentissage des sciences, encourageant les jeunes Européens à poursuivre des carrières scientifiques à l'avenir.

Informations connexes