Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

OSTEOGENE — Résultat en bref

Project ID: 502941
Financé au titre de: FP6-LIFESCIHEALTH
Pays: Norvège

Comprendre l'ostéoporose

Une étude européenne s'est penchée sur l'analyse des mécanismes à l'origine de la diminution et de l'altération de la masse osseuse, une maladie connue sous le nom d'ostéoporose (OP). Les résultats de ce projet pourraient avoir des répercussions importantes sur la gestion de la maladie et également sur son traitement.
Comprendre l'ostéoporose
L'ostéoporose représente l'une des maladies les plus fréquentes en Europe, avec au moins 4 femmes sur 10 âgées de plus de 50 ans affectées par ses symptômes. Cette maladie se caractérise généralement par une diminution importante de la masse osseuse qui se traduit souvent par des fractures chez les femmes ménopausées. Il existe également une autre forme plus égalitaire d'ostéoporose qui touche aussi les hommes et qui résulte de troubles métaboliques.

Pour faire la lumière sur les mécanismes moléculaires à l'origine de l'ostéoporose, l'UE a donc financé le projet Osteogene («Molecular mechanisms of bone homeostasis»). L'objectif principal du projet Osteogene était de générer de nouvelles connaissances susceptibles d'être utilisées pour le diagnostic précoce, la prévention et l'amélioration thérapeutique de l'ostéoporose.

L'étude a recruté des femmes post-ménopausées souffrant d'ostéoporose, des patients présentant une forme secondaire d'ostéoporose métabolique provoquée par une hyperparathyroïdie et des sujets sains. Des études génétiques ont identifié certains locus importants pour la détermination de la densité minérale osseuse, dépendante à 80% du patrimoine héréditaire.

Une banque biologique de données rassemblant des échantillons tissulaires et des échantillons sanguins a été mis en place pour la réalisation d'études génétiques. Les partenaires du projet ont de plus étudié le profil d'expression génétique d'os atteints d'ostéoporose et les ont comparé au profil d'os sains, l'analyse bioinformatique a révélé certains gènes candidats qui s'exprimaient de manière différentielle dans le tissu osseux atteint d'OP, les protéines correspondantes ont été testé en culture cellulaire et sur des animaux modèles.

Les travaux d'Osteogene ont considérablement accru nos connaissances sur la physiologie et l'homéostase de l'os présentant une ostéoporose. Les chercheurs ont porté une attention particulière à l'identification de biomarqueurs potentiels susceptibles de permettre une évaluation précoce du risque d'OP. Les résultats de ce projet pourront être appliqués par exemple dans les techniques de régénération osseuse utilisées dans le traitement de l'ostéoporose.

Informations connexes