Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

INSERT — Résultat en bref

Project ID: 505862
Financé au titre de: FP6-NMP
Pays: Allemagne

Vers une synthèse chimique plus efficace, étape par étape

De façon conventionnelle, l'ingénierie chimique divise le processus allant des matières brutes au produit fini en opérations unitaires. Des chercheurs financés par l'UE ont développé des outils logiciels pour évaluer l'intégration de deux ou plusieurs unités en vue d'optimiser la synthèse chimique dans un large éventail d'applications.
Vers une synthèse chimique plus efficace, étape par étape
Les opérations unitaires comprennent notamment les processus de séparation, de purification, de mélange et de réaction. Les méthodologies plus modernes s'efforcent d'intégrer deux ou plusieurs étapes dans les unités multifonctionnelles en vue d'améliorer la qualité et le rendement produit tout en réduisant la consommation d'énergie, les déchets, l'impact environnemental et l'investissement.

L'ensemble du processus de conversion chimique par séparation et enchaînement de réactions chimiques pour obtenir les produits désirés et le recyclage des déchets de matières (réaction et séparation) est un domaine de recherche actif ayant pour but d'exploiter les synergies de conception et d'optimisation du processus. Combiner séparation et réaction dans un concept de réacteur continu a le potentiel d'augmenter grandement la vitesse et l'efficacité du processus de conversion.

Le développement d'outils logiciels d'intégration génériques destinés à toute une gamme de processus alternatifs liés aux secteurs des produits chimiques, pharmaceutiques et électroniques était la motivation sous-tendant le projet Insert («Integrating separation and reaction technologies»).

Des scientifiques européens ont mené des travaux théoriques et expérimentaux, les derniers destinés à fournir les données nécessaires au développement et à la validation d'un modèle.

Outre l'identification de logiciels/matériels informatiques et de nombreux systèmes d'essai chimiques, les chercheurs ont mesuré l'impact environnemental, la rentabilité et la sécurité.

Des installations pilotes ont été mises en place et six systèmes chimiques différents et alternatifs ont été analysés. Des réactions ont été intégrées aux techniques de séparation, notamment la distillation, l'adsorption, la filtration sur membrane et l'utilisation de colonnes de rectification.

Dans l'ensemble, le consortium du projet Insert a réussi à concevoir, modéliser et analyser un équipement de traitement multi-unités prometteur, y compris des technologies nouvelles et d'autres émergentes.

La base de données a servi à créer les outils génériques de processus assisté par ordinateur qui devraient faire avancer la technologie de pointe en matière de traitement chimique multi-unités en vue d'optimiser la série d'étapes de réaction-séparation dans de nombreux domaines chimiques concernés.

Informations connexes