Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

DISBLADE — Résultat en bref

Project ID: 508225
Financé au titre de: FP6-SME

De nouvelles lames pour la chirurgie

Des chercheurs financés par l'UE ont conçu un prototype de scalpel chirurgical à base de polymères, qui présente de nombreux avantages par rapport aux lames en acier inoxydable.
De nouvelles lames pour la chirurgie
Les scalpels et autres lames sont parmi les instruments de chirurgie les plus courants et les plus simples, mais leur manipulation et leur mise au rebut peut être problématique. En outre, la mise au rebut de lames en acier inoxydable est plutôt coûteuse.

Grâce au financement du projet Disblade, des chercheurs européens se sont attachés à concevoir des scalpels de haute qualité, à base de polymères et faciles à mettre au rebut. Le but était d'augmenter de 40% la dureté de surface par rapport aux lames en acier inoxydable, tout en préservant la rigidité, le tranchant et la résistance à l'usure.

En outre, un nouveau système à plaque chauffante élimine directement sur le site de l'opération le tranchant de la lame en moins d'une seconde, ce qui simplifie grandement la mise au rebut.

Les scientifiques du projet Disblade ont conçu un processus industriel pour durcir la surface de polymères, et ont déposé une demande de brevet. Le processus consiste à ramollir la surface à l'aide de dioxyde de carbone supercritique, à y intégrer un précurseur céramique puis à faire réagir les matériaux pour former une surface hybride céramique-polymère. L'augmentation de la dureté de surface et de la résistance aux rayures a facilité le polissage d'une arête tranchante, assurant des incisions précises avec le minimum de dommages.

Le projet a également mis au point un scalpel avec une poignée entièrement en polymère et une lame non amovible. Le concept permet la production par des techniques classiques de moulage par injection, ce qui est impossible avec les composants en acier inoxydable. Il élimine également la nécessité de fixer la lame au manche du scalpel puis de l'enlever pour sa destruction, ce qui réduit notablement les risques. Enfin, le système simplifié de mise au rebut en salle d'opération élimine le tranchant de la lame en une seconde.

Le consortium du projet Disblade a ainsi fabriqué des scalpels à manche en polymères et lame fixe, avec des propriétés égales ou supérieures à celles des lames classiques en acier inoxydable. Le concept présente de nombreux avantages, comme l'utilisation du moulage économique par injection, l'élimination de la fixation et du retrait des lames, et une mise au rebut peu coûteuse.

En s'appuyant sur des campagnes de sensibilisation efficaces visant le secteur médical, Disblade pourrait avoir un impact notable sur la compétitivité des PME (petites et moyennes entreprises) du secteur des lames chirurgicales.

Informations connexes