Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

ECOWETSOW — Résultat en bref

Project ID: 513195
Financé au titre de: FP6-SME
Pays: Norvège

Les nouvelles machines améliorent l'agriculture écologique

Les demandes de l'agriculture moderne nécessitent le développement d'un équipement de pointe. Les petites et moyennes entreprises (PME) européennes ont œuvré dans ce but en produisant des nouvelles technologies pour des semis rapides et précis.
Les nouvelles machines améliorent l'agriculture écologique
Beaucoup pense qu'avec l'augmentation exponentielle de la population mondiale, la production alimentaire devra considérablement augmenter au cours des prochaines années. Que l'on doive étendre l'agriculture sur de nouvelles terres ou se concentrer sur des variétés à haut rendement, la mise en œuvre de pratiques écologiques devrait soutenir l'utilisation des terres et améliorer la production.

Actuellement, l'agriculture écologique ne constitue que 2% des 10% visés; pour répondre aux enjeux et à la demande croissante, l'industrie européenne doit augmenter sa compétitivité en termes d'équipement et d'efficacité des coûts de production.

Le projet Ecowestow («Innovative wet-sowing technology in the ecological agricultural and farming community») de l'UE a œuvré au développement d'une nouvelle semeuse pour injecter et répandre les grains dans le sol au dosage et à la profondeur nécessaires. L'objectif ultime était de réaliser ce processus en une fois pour augmenter sa productivité et son efficacité économique.

La machine mise au point devait répondre à certains critères, notamment la régularité du semis, une certaine profondeur dans la terre, mais elle devait aussi pouvoir mesurer le nombre de semences. Le tout devait en outre pouvoir être réalisé à une vitesse de semis de 7 hectares/heure et à un coût maximum de 112€ par hectare. Plus important encore, toutes ces fonctions doivent être contrôlées en permanence depuis le tracteur.

Les partenaires d'Ecowetsow ont développé des algorithmes efficaces pour compter le flux de semences et capables de mesurer jusqu'à 4 000 semences par seconde. Le chevauchement des semences et la formation de grappes étaient également pris en compte à l'aide d'une fonction qui calculait la surface moyenne de chaque semence.

Un système d'alimentation des semences a également été créé pour donner à l'unité de mélange une quantité de semences très précise avec un écart de seulement 2% par rapport à la valeur du point de consigne. Enfin, le consortium a mis au point une interface utilisateur avec le système de contrôle permettant à l'utilisateur de contrôler et surveiller les différents systèmes.

L'exploitation commerciale de la technologie Ecowetsow devrait permettre d'augmenter la compétitivité européenne dans l'industrie agricole et améliorer la pratique de l'agriculture écologique existante.

Informations connexes