Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

SYNSCAFF — Résultat en bref

Project ID: 511995
Financé au titre de: FP6-LIFESCIHEALTH
Pays: Italie

Décortiquer l'organisation des synapses

Dans l'organisme, le transfert des informations se fait par la transmission de signaux électrochimiques. Un consortium européen a analysé le rôle de diverses protéines et amélioré la compréhension des processus survenant dans les synapses.
Décortiquer l'organisation des synapses
La formation des synapses neuronales et un processus complexe qui implique une interaction précise entre les cellules, la formation des connexions synaptiques et la localisation correcte des protéines. Cette complexité a contrarié la description complète des protéines mises en jeu ainsi que de leurs interactions.

Le projet Synscaff («Synaptic scaffolding proteins orchestrating cortical synapse organisation during développement») s'est attaqué à ce problème afin d'éclaircir les mécanismes moléculaires complexes qui pilotent la structuration et l'organisation des synapses durant le développement des réseaux et des circuits corticaux. Le but était d'atteindre une compréhension plus complète de la formation du réseau cortical pendant le développement, et en particulier des gènes et de leurs produits contrôlant ces processus.

Les scientifiques ont caractérisé le rôle de protéines pré- et postsynaptiques, nouvelles ou déjà connues, dans la formation et le fonctionnement des synapses, in vitro et chez l'animal. Le projet Synscaff a également étudié l'impact sur le retard mental de gènes clés contrôlant la fonction synaptique excitatrice.

Dans ce but, il a utilisé des gènes mutés et généré des animaux transgéniques pour des protéines de soutien, ainsi que pour des éléments clés du retard mental. La conduite d'analyses moléculaires, électrophysiologiques et comportementales a permis d'identifier de nouvelles étapes de développement impliquées dans le retard mental.

Les travaux du projet ont généré d'importantes connaissances sur l'assemblage et le fonctionnement de la synapse excitatrice, améliorant la compréhension de la régulation de la transmission du signal, dans un organisme sain ou malade. En outre, l'exploitation des résultats de Synscaff a déjà débouché sur la production commerciale d'anticorps qui sont maintenant à la disposition des scientifiques.

Informations connexes

Thèmes

Life Sciences