Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

HUNN — Résultat en bref

Project ID: 510358
Financé au titre de: FP6-NMP
Pays: Hongrie

Faire régner l’excellence dans la nanotechnologie hongroise

Suite à une série d'événements et d'initiatives, la Hongrie a pu mettre en place un centre de recherche en nanosciences et nanotechnologies et devenir ainsi un acteur régional majeur dans ce domaine naissant.
Faire régner l’excellence dans la nanotechnologie hongroise
Au sein de l'UE, chaque pays ou presque s'efforce de développer son secteur de recherche de pointe, notamment celle liée aux nanotechnologies et matériaux multifonctionnels. Le projet HUNN («Hungarian network of excellent centers on nanosciences»), financé par l'UE, a mobilisé des ressources matérielles et humaines en Hongrie pour regrouper ces domaines dans un nanocentre national virtuel. Son but consistait à de se rapprocher des centres similaires répartis en Europe, en particulier dans les nouveaux États membres et ceux à venir de l'UE.

Le projet a permis de développer de nouvelles stratégies de recherche et d'innovation, soutenues par un transfert technologique régional, une participation hongroise accrue dans les programmes de recherche de l'UE et une diffusion des informations scientifiques pertinentes. Il a jeté les bases de la création de la plateforme de nanotechnologie, initié des programmes de mobilité et soutenu des projets conjoints dans le domaine des nanotechnologies et nanosciences. Les thèmes spécifiques abordés couvraient également de nouveaux processus et dispositifs de production, en particulier concernant les matériaux multifonctionnels basés sur la connaissance.

Le projet HUNN a permis de faire avancer la politique hongroise de recherche et d'innovation principalement centrée sur les grands thèmes de recherche. La pédagogie universitaire a également reçu un soutien important, notamment par la préparation d'un manuel sur les nanosciences et l'élaboration de bases de données sur les ressources éducatives et de formation actuelles des institutions hongroises.

En outre, le projet a réussi à accroître la participation des parties prenantes hongroises dans les propositions de projet de l'UE, avec des résultats très concluants. L'équipe du projet a organisé le transfert technologique et a utilisé divers moyens, tels que présentations scientifiques, débats, ateliers de travail, séminaires, séances de présentation par affiche, pour faire connaître le nanocentre. Ces initiatives ont placé la Hongrie en tant qu'autorité émergente à l'échelle régionale sur les nanosciences par une intégration plus large du pays à l'Espace européen de la recherche (EER), qui servira de précédent aux autres membres les plus récents de l'UE.

Informations connexes