Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

EMMAINF — Résultat en bref

Project ID: 506455
Financé au titre de: FP6-INFRASTRUCTURES
Pays: Italie

Vers des implantations d'embryon plus efficaces

Le traitement de l'infertilité féminine passe par la compréhension des étapes impliquées dans l'implantation d'embryon. Un consortium européen a étudié les effets du remodelage de l'utérus et du placenta ainsi que la réponse immunitaire à l'implantation et au maintien de l'embryon.
Vers des implantations d'embryon plus efficaces
L'infertilité féminine est fréquente de nos jours, avec près de 30% des femmes rencontrant des problèmes pour tomber enceintes ou garder l'embryon. Dans leur majorité, elles recourent à des méthodes de reproduction assistée qui sont coûteuses et n'ont qu'un faible taux de réussite.

Pour améliorer ces méthodes, il faut mieux comprendre les causes et les mécanismes de la stérilité féminine et de l'implantation d'embryon. Le projet EMBIC financé par l'UE a donc conçu un laboratoire virtuel afin de mieux comprendre la «fenêtre d'implantation».

L'implantation de l'embryon dans l'endomètre implique un important remodelage des tissus dans l'utérus, ainsi qu'une organogenèse de novo côté fœtus avec la formation du placenta. Les scientifiques d'EMBIC se sont intéressés aux principaux événements du remodelage des tissus ainsi qu'au rôle du système immunitaire dans l'implantation, y compris par la présence de cytokines (le complément des cellules tueuses) et du facteur bloquant induit par la progestérone (PIBF) récemment découvert.

Les informations concernant le réseau immunitaire utérin devraient contribuer à mettre au point des outils spécifiques de diagnostic et de thérapie du rejet de l'embryon, personnalisés pour chaque patiente en fonction de la cause de leur infertilité. En outre, la compréhension des signaux précoces de l'embryon permettrait à terme de ne sélectionner que les embryons capables d'être implantés.

Le projet EMBIC a grandement facilité la formation de systèmes intégrés pour étudier et gérer l'infertilité féminine. Ses résultats devraient soutenir la conception de nouvelles méthodes de reproduction assistée et améliorer le taux de réussite des méthodes actuelles.

Informations connexes