Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

STEROLTALK — Résultat en bref

Project ID: 512096
Financé au titre de: FP6-LIFESCIHEALTH
Pays: Allemagne

Le talon d'Achille des champignons

Un projet européen de recherche spécifique ciblé (STREP, pour specific targeted research project) a relevé le défi que représente le développement de nouveaux agents antifongiques ciblant la paroi cellulaire de ces pathogènes. Les résultats de ce projet permettront probablement d'améliorer les mesures de lutte prises en Europe contre les mycoses.
Le talon d'Achille des champignons
Des champignons comme Candida albicans ou Aspergillus fumigatus sont les principaux responsables des infections opportunistes chez l'homme. Les molécules thérapeutiques antifongiques actuelles sont incapables de soigner des infections fongiques potentiellement mortelles.

C'est pourquoi le développement de nouveaux composés, efficaces, non toxiques et possédant un spectre antifongique large est devenu une priorité absolue. La paroi des champignons représente en tant que telle une cible de choix pour de nouveaux composés antifongiques car ses constituants principaux n'existent pas chez les mammifères.

Le cœur de la paroi cellulaire est constituée de chaînes polysaccharidiques comme la chitine et le ß-glucane, réticulées les unes aux autres. Le projet Fungwall («The fungal cell wall as a target for antifungal therapies») financé par l'UE a donc axé ses travaux sur les voies de synthèse de la paroi cellulaire des champignons, les ramifications et la réticulation des chaines polysaccharidiques.

Les chercheurs ont étudié en profondeur les enzymes et réactions associées à ces processus, défini de nouvelles cibles thérapeutiques et réalisé un dépistage systématique d'une série de molécules capables de briser la paroi cellulaire des champignons. Ils ont également étudié les mécanismes impliqués dans la maintenance de l'intégrité de la paroi cellulaire et son remodelage lors de la morphogenèse.

Les travaux du projet Fungwall ont clairement démontré le potentiel de la paroi cellulaire comme stratégie non toxique d'éradication des infections fongiques. Les partenaires du projet espèrent que l'exploitation commerciale de leurs résultats permettra de réduire la morbidité associée à ces infections fongiques.

Informations connexes

Thèmes

Life Sciences