Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

AFNET — Résultat en bref

Project ID: 510692
Financé au titre de: FP6-INCO
Pays: Belgique

L'Afrique francophone renouvelle ses politiques de santé

Les initiatives de recherche active ont amélioré l'échange de connaissances sur les questions de soins de santé en Afrique de l'Ouest, par exemple le traitement de la tuberculose et le suivi des patients.
L'Afrique francophone renouvelle ses politiques de santé
Les systèmes de santé en Afrique pourraient énormément bénéficier de l'expertise et des connaissances européennes en gestion. Le projet AFNET financé par l'UE a cherché à renouveler les politiques de santé au Bénin, au Burkina Faso, au Niger et au Sénégal, et ce par le biais d'un réseau d'initiatives de recherche menées par des écoles nationales de santé publique.

Le projet a pris comme point de départ la tuberculose afin de mieux comprendre les services de santé et de créer un processus régional impliquant la recherche active pour mieux renforcer la qualité des soins de santé. Il encourageait l'échange de connaissances au sein d'un réseau de certains pays africains francophones afin d'aider les décideurs et de formuler des recommandations dont l'objectif est d'améliorer la politique de santé.

Initialement, c'est par l'intermédiaire d'un séminaire permettant d'échanger des expériences et de définir un plan de recherche active par le biais de systèmes nationaux de santé publique pour chaque pays impliqué que cela a été possible. Ultérieurement, une évaluation par des pairs a permis d'affiner les objectifs de recherche et un autre séminaire a été organisé pour échanger et diffuser les résultats émergents.

Au Bénin, le projet a cherché un moyen de réduire le taux de patients que les centres de soins ont perdu la trace, en se concentrant sur la consolidation des résultats préliminaires du projet par le biais d'un point de vue socio-anthropologique. Au Burkina Faso et au Niger, l'équipe du projet a amélioré les taux de dépistage dans des centres de soins et des régions liés au traitement de la tuberculose. Enfin, au Sénégal, le projet s'est penché sur le taux d'abandon des patients atteints de tuberculose et a œuvré à améliorer les protocoles de dépistage et de traitement.

Ces efforts ont mené à des échanges importants entre ces autre pays concernant différentes stratégies et améliorations, ce qui permettra non seulement de traiter le problème de la tuberculose mais également celui d'autres maladies. Les résultats attendus sont une série de recommandations sur les soins de santé qui peuvent être intégrés dans des politiques régionales ou nationales de soins de santé.

Informations connexes