Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

ESTIME — Résultat en bref

Project ID: 510696
Financé au titre de: FP6-INCO
Pays: France

La science méditerranéenne

Une étude en profondeur des capacités en science et technologie des pays entourant le bassin méditerranéen aidera à promouvoir la collaboration avec l'UE et à renforcer la base de connaissances pour ces régions.
La science méditerranéenne
L'évaluation des capacités technologiques des pays non européens situés autour de la région Est et Sud de la Méditerranée pourrait ouvrir une myriade d'opportunités pour une collaboration et un échange scientifique. Le projet Estime («Evaluation of science, technology and innovation capabilities in the Mediterranean countries») financé par l'UE a offert des renseignements sur l'environnement scientifique et technologique de plusieurs pays arabes.

Le projet couvrait l'Algérie, l'Égypte, la Jordanie, le Liban, le Maroc, les Territoires palestiniens et la Tunisie; il a présenté les activités scientifiques de la région du Levant et en Afrique du Nord, ainsi que les sciences humaines et sociales concernées. Il a décrit des établissements d'enseignement supérieur, des organismes de recherche et des politiques liées à la science et la technologie (S&T), et a également mené une étude sur la production.

Estime s'est également penché sur la façon dont les sciences et les résultats scientifiques étaient exploités, étudiant notamment les liens entre les chercheurs et l'industrie ainsi que les projets à venir et l'activité commerciale. Il a analysé le rôle des sciences sociales malgré les difficultés rencontrées avec les données renseignées, et a rédigé des rapports statistiques et institutionnels pour chaque étude de pays.

Certains de ces rapports contenaient une analyse bibliométrique détaillée aux niveaux de l'institution et macroéconomique, comprenant des comparaisons des micro- et macrodonnées bibliométriques. Le projet a également mené une réévaluation des politiques liées à la S&T dans six pays ainsi que des études sur l'innovation au Maroc et en Tunisie. Enfin, il a entrepris une révision des politiques d'innovation dans tous les pays, complétant ainsi un ensemble de rapports qui permettra aux parties prenantes de progresser et de renouveler leur coopération avec l'UE.

Informations connexes