Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

MIMAGE — Résultat en bref

Project ID: 512020
Financé au titre de: FP6-LIFESCIHEALTH
Pays: Allemagne

Rôle des mitochondries dans le vieillissement

Un consortium européen a été mis sur pied pour découvrir le lien reliant les mitochondries et le vieillissement. Les résultats de cette étude ouvriront probablement de nouvelles perspectives pour la conception de traitements antivieillissement innovants.
Rôle des mitochondries dans le vieillissement
Le vieillissement est un processus complexe impliquant une interaction multifactorielle de molécules et de voies métaboliques. La théorie mitochondriale du vieillissement qui postule que l'altération de ces organelles, véritables centrales énergétiques de la cellule, influent sur sa durée de vie, est en train de gagner du terrain.

L'objectif du projet Mimage («Role of mitochondria in conserved mechanisms of ageing») financé par l'UE consistait justement à évaluer le rôle du fonctionnement mitochondrial dans le vieillissement. Les partenaires du projet voulaient en particulier comprendre les mécanismes contrôlant la durée de vie des systèmes biologiques d'un point de vue évolutionnaire.

Pour ce faire, les chercheurs ont mis en place des systèmes expérimentaux comprenant des organismes modèles et des cultures cellulaires afin d'étudier le phénomène au niveau protéique. Ils ont analysé les voies de signalisation connues pour être associées au vieillissement et observé une possible connexion avec le fonctionnement mitochondrial.

Les mécanismes responsables de la maintenance et du fonctionnement normal des mitochondries ont été analysés par les chercheurs, comme par exemple ceux induits par la régulation des molécules réactives de l’oxygène mitochondriales ou ceux générés par une restriction alimentaire. Ils ont également étudié certains mutants dont l'espérance de vie ou le phénotype relatif au vieillissement était modifié.

Le projet Mimage a réussi à identifier et définir certaines signatures communes du vieillissement dont des protéines clés et leurs modifications post-traductionnelles ou certaines lésions associées au vieillissement cellulaire. Le contrôle du fonctionnement mitochondrial a pu être associé à un système hiérarchique qui s'est révélé également impliqué dans le contrôle de la durée de vie cellulaire. Même si ces mécanismes ne sont pas toujours identiques pour les différentes espèces, les chercheurs ont montré que certains modules moléculaires restaient conservés au cours de l'évolution.

Les voies de signalisation identifiées par le projet Mimage ouvrent ainsi de nouvelles perspectives pour enfin comprendre les origines du vieillissement.

Informations connexes

Thèmes

Life Sciences