Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

PROTECT — Résultat en bref

Project ID: 513670
Financé au titre de: FP6-POLICIES
Pays: Danemark

Conservation et gestion des écosystèmes marins

L'objectif du projet Protect («Marine protected areas as a tool for ecosystem conservation and fisheries management») était de fournir des conseils politiques et de développer des méthodes pour déterminer l'efficacité potentielle des différentes aires marines protégées (AMP) dans la gestion de la pêche et de la préservation de la nature.
Conservation et gestion des écosystèmes marins
Par AMP on entend des aires marines qui ont été créées pour protéger les espèces sensibles et les écosystèmes des effets de la pêche. Cependant, aucune AMP n'est identique en termes de contexte légal, politique, sociétal et écologique, et de l'utilisation des ressources marines.

Les aires protégées sont couramment mises en œuvre comme moyen de protection des zones de frai ou de nourriceries, ou pour protéger des habitats fragiles tels que les récifs de corail des fonds marins des dommages causés par les bateaux de pêche. L'initiative Protect financée par l'UE a développé un certain nombre d'outils de surveillance et d'évaluation à base scientifique pour évaluer l'effet des AMP sur les écosystèmes marins et les exploitations piscicoles qu'elles soutiennent. Le projet a également étudié les effets des différents niveaux de protection, dont l'impact socioéconomique des AMP sur les communautés locales de pêcheurs.

Les chercheurs ont étudié trois études de cas sur les AMP, chacune représentant un type d'écosystème marin différent et soulignant la raison pour laquelle une aire de protection a été créée. Ces dernières comprenaient une étude de cas de la morue migratoire de la Baltique (Gadus morhua), le lançon de mer du Nord et les oiseaux et poissons qui le consomment, ainsi qu'un écosystème de coraux des fonds marins. Les scientifiques ont évalué les AMP en fonction de leur localisation, taille et caractéristiques écosystémiques ainsi que la structure de gestion et le niveau de régulation des activités humaines.

Ils ont mené des études de cas afin d'identifier les bénéfices potentiels pouvant être atteints en protégeant les populations halieutiques et les habitats essentiels. La protection des habitats marins et des espèces devient de plus en plus importantes, aussi les AMP se déplacent progressivement du royaume des sciences marines vers le monde de la politique marine internationale. Ainsi, des initiatives telles que le projet Protect peuvent fournir une base scientifique solide pour le développement des AMP, qui permettront de réduire l'écart entre la science et la politique.

Les travaux menés par le projet Protect aideront donc à protéger et à préserver les écosystèmes marins, les stocks de poissons ainsi que les personnes et communautés qui en dépendent.

Informations connexes