Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

SMIST — Résultat en bref

Project ID: 516103
Financé au titre de: FP6-AEROSPACE
Pays: Allemagne

La médecine préventive pour une meilleure santé structurelle des avions

L'industrie du transport aérien a concentré d'énormes efforts dans l'amélioration de la performance des pièces en vue de réduire les coûts et d'améliorer la sécurité des passagers. Des scientifiques financés par l'UE ont développé plusieurs technologies de détection avancées destinées à la détection précoce de défauts structurels durant les opérations de maintenance.
La médecine préventive pour une meilleure santé structurelle des avions
La surveillance de santé structurelle (de l'anglais structural health monitoring, SHM) est un excellent outil pour réaliser ces objectifs. C'est une forme d'extension du contrôle non destructif (CND), qui regroupe diverses techniques visant à détecter la présence éventuelle de défaut dans les matériaux à l'aide de technologies d'imagerie et de diagnostic avancées.

La SHM intègre des détecteurs et des matériaux potentiellement «intelligents» ainsi que des fonctions de calcul et de traitement des données en temps réel pour la surveillance et le diagnostic de l'intégrité structurelle des pièces et de l'ensemble des circuits.

Des chercheurs européens ont lancé le projet SMIST («Structural monitoring with advanced integrated sensor technologies») en vue d'intégrer les technologies de détection les plus avancées dans les structures d'avion et réduire ainsi considérablement le coût de maintenance, la durée d'immobilisation et le poids.

Les technologies de détection reposent sur différents types de signaux indiquant les défauts structurels bien avant une défaillance catastrophique. Globalement, les scientifiques ont étudié, modifié et développé huit systèmes de détection sophistiqués bien distincts, importants dans le contrôle non destructif et la surveillance de santé structurelle.

Une nouvelle méthode d'application de réseaux de Bragg sur fibre (FBG) à base de fibre optique et disposés sur bandeau est en attente de brevet.

La technologie des émissions acoustiques et acousto-ultrasons (AE/AU), l'une des plus courantes pour la SHM des structures d'avion, s'est appuyée sur le son produit de manière intermittente pour détecter tout dommage potentiel. Deux autres demandes de brevet ont été déposées concernant une technologie d'analyse AE.

Une quatrième demande de brevet a été déposée et concerne un nouveau capteur de détection des fissures basé sur une technologie de revêtement sensible (dite intelligente) et la surveillance de la dégradation dans un micro-environnement.

Dans l'ensemble, le consortium SMIST a développé, appliqué et testé plusieurs capteurs sophistiqués prévus pour un usage dans la SHM des avions, ce qui a amené à déposer quatre demandes de brevet. A court terme, la réduction des coûts d'exploitation pourrait aller jusqu'à 20 %, voire même atteindre 50 % à long terme en raison de la baisse de la consommation de carburant, des coûts de maintenance et des frais généraux.

Informations connexes