Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

IMPACT FISH — Résultat en bref

Project ID: 513651
Financé au titre de: FP6-POLICIES
Pays: Belgique

Rationaliser l'aquaculture

Une évaluation de l'impact de la pêche et de l'aquaculture a révélé de nombreuses constations qui contribueront à améliorer le secteur et à assister les décideurs politiques à prendre des décisions informées.
Rationaliser l'aquaculture
L'UE a déjà réalisé plusieurs changements et améliorations dans le domaine de l'aquaculture dans toute l'Europe, et il est désormais temps d'évaluer le progrès de nouvelles pratiques et politiques introduites ces dernières années. La majorité des progrès a été réalisé dans les quatrième et cinquième programmes-cadre (4e et 5e PC) de l'UE.

Le projet Impact FISH a évalué ces pratiques et politiques pour soutenir l'évolution future dans le secteur et la réforme de la politique commune de la pêche (PCP) de l'UE.

Le projet a souligné les objectifs de l'UE dans la pêche, l'aquaculture et les domaines de recherche de traitement des fruits de mer, en comparant les résultats et amélioration entre le 4e et le 5 PC, dont notamment les entrants et les sortants du projet, ainsi que la composition des consortiums, les technologies et la diffusion de connaissances.

Impact FISH a également consulté certaines parties prenantes telles que les petites et moyennes entreprises (PME) et les acteurs industriels, dont les agences de développement de la pêche et les associations d'aquaculture, pour l'identification des avantages, des limites, des succès et des échecs. Il a testé et développé un questionnaire qui permettrait de rassembler les résultats et d'offrir une image clarifiée des initiatives européennes dans le secteur. Une fois ces précieuses constatations et conclusions consolidées, le projet visait à articuler un ensemble de recommandations à la Commission européenne.

Plusieurs conclusions importantes ont été établies au cours du projet, notamment les échecs de communication entre parties prenantes et en ce qui concerne la diffusion de résultats de recherches. Impact FISH a également rassemblé des renseignements sur une meilleure gestion des exploitations piscicoles, les effets de la durabilité de la recherche, des avantages environnementaux et des perspectives des organisations non gouvernementales (ONG).

Le projet a déduit que davantage d'outils de communications étaient nécessaires, notamment les initiatives en ligne. Une analyse d'impact plus conséquente devrait impliquer les données issues des organisations telles que le Conseil international pour l'exploration des mers (ICES) et le Conseil international pour la conservation du thon atlantique (ICCAT). Toutes ces analyses, recommandations et constatations devraient considérablement mettre à niveau le secteur de la pêche et de l'aquaculture en Europe.

Informations connexes