Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

Construire la durabilité dans les pays baltes

Une conférence internationale sur la durabilité a aidé la région balte à diffuser des connaissances sur la durabilité, tant d'un point de vue interne qu'externe. Elle a également permis aux jeunes chercheurs d'aborder le sujet.
Construire la durabilité dans les pays baltes
L'Estonie, la Lettonie et la Lituanie ont récemment rejoint l'UE et pourraient grandement bénéficier de l'expérience des États membres plus anciens dans le domaine de la durabilité. Le projet financé par l'UE, Sharing, visait à renforcer l'échange de connaissances sur la région balte aux niveaux interne, européen et mondial.

Le projet a souligné la nécessité d'organiser des conférences dans les pays baltes de l'UE pour former les jeunes chercheurs et leur permettre de participer aux projets européens de recherche. À la lumière de cela, il a organisé une conférence mondiale dans la lignée de la priorité de recherche «Global change and ecosystems», en encourageant une durabilité plus efficace.

L'évènement, intitulé «Integrative approaches towards sustainability», devait nourrir les capacités scientifiques de ces jeunes pays et former leurs jeunes scientifiques dans le développement durable. Ces derniers, formés par des chercheurs plus âgés et expérimentés du reste de l'Europe, relèveront le défi d'apporter le développement durable dans la région balte et d'augmenter le potentiel de recherche au niveau européen.

Trois conférences ont été organisées dans ce sens, soutenues par un comité de projet international. L'équipe du projet a organisé la participation aux conférences, a invité des orateurs clés et préparé les programmes des conférences, s'assurant également de couvrir les aspects techniques de l'évènement. Elle a également publié les comptes rendus et constatations des conférences pour assurer une efficacité à long terme et encourager la mise en réseau au-delà des évènements.

En tout, les conférences ont toutes porté leurs fruits, attirant de nombreux représentants de l'UE et de pays tiers. Elles ont également inclus des présentations sur affiches et englobé un niveau scientifique élevé de discussion au cours des sessions et ateliers. La diffusion des résultats et conclusions du projet s'est poursuivie par plusieurs publications sur papier et en ligne, assurant que la durabilité dans les pays baltes deviendrait une vraie priorité pour la région.

Informations connexes