Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

INECO — Résultat en bref

Project ID: 517673
Financé au titre de: FP6-INCO
Pays: Grèce

Le temps est venu d'«intégrer» la gestion de l'eau

Une réévaluation des mécanismes qui aident à gérer les ressources en eau dans la région méditerranéenne a mené au développement de recommandations pour soutenir la vision de la gestion intégrée de l'eau.
Le temps est venu d'«intégrer» la gestion de l'eau
La région méditerranéenne s'est lancée dans plusieurs projets à grande échelle afin de répondre à la demande croissante en eau potable et pour l'agriculture. Et pourtant, cette augmentation ne suffira pas à assurer un développement et une croissance socioéconomique continue, et il faudra développer un modèle plus holistique pour gérer les ressources en eau.

C'était là la base de l'objectif du projet INECO («Institutional and economic instruments for sustainable water management in the Mediterranean region») financé par l'UE.

D'après les directives européennes, INECO soutenait le renforcement des capacités pour la gestion intégrée des ressources en eau (GIRE) en établissant un réseau puissant d'autorités publiques, d'institutions et d'autres parties prenantes dans la région méditerranéenne. Il a évalué des propositions à l'aide de diverses études de cas pertinentes pour articuler les principales exigences politiques qui permettraient de développer ce domaine.

En termes plus spécifiques, le projet a soutenu l'échange intensif d'informations sur la gestion de l'eau, a analysé les structures de gouvernance, examiné les mécanismes d'allocation de l'eau et évalué les instruments économiques connexes en se concentrant sur les objectifs sociaux. Il a ensuite développé des directives couvrant les besoins régionaux spécifiques quant à la façon d'appliquer les alternatives proposées aux systèmes de gestion de l'eau actuels.

INECO a entrepris des recherches poussées sur la documentation connexe et ont mené des travaux de terrain importants pour développer une méthodologie d'évaluation pour les institutions, articulant un cadre commun pour atteindre ses objectifs. Il a sélectionné les études de cas les plus pertinentes, établi des indicateurs de performance et organisé des ateliers de parties prenantes pour diffuser les résultats.

Par la suite, le projet a analysé les mécanismes des institutions et économiques relatifs à la gestion de l'eau, menant à l'articulation de meilleures solutions et recommandations dans des pratiques de gestion durables. Les thèmes traités comprenaient l'optimisation des coûts pour fournir de l'eau et des infrastructures, les taxes environnementales, les motivations pour économiser l'eau et l'engagement des parties prenantes.

Grâce à ces recommandations et aux résultats du projet, soutenus par une conférence de clôture du projet, la perspective d'une gestion intégrée de l'eau devrait bientôt devenir réalité.

Informations connexes