Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

SEPARATE — Résultat en bref

Project ID: 513166
Financé au titre de: FP6-SME

Des progrès en recyclage dans le secteur de l'électronique

Des travaux de recherche ont porté sur le problème que pose le flux croissant des polymères techniques issus de déchets d'équipements électriques et électroniques. Une équipe de chercheurs financés par l'UE a étudié un polymère entièrement recyclable et a mis au point de nouvelles méthodes de moulage pour les composants.
Des progrès en recyclage dans le secteur de l'électronique
Un nombre alarmant de produits électroniques composés de polymères et à la durée de vie très courte entrent dans la filière de recyclage des déchets domestiques, notamment les téléphones mobiles, les appareils photo numériques et les ordinateurs portables. Depuis l'introduction de la directive relative aux déchets d'équipements électriques et électroniques (DEEE), les fabricants sont donc soumis à une pression économique énorme car celle-ci les oblige à employer des matériaux recyclables appropriés à ce type de produits.

L'équipe du projet Separate («Eco-efficient designs for end-of-life, anti-counterfeit electronic device recovery») a travaillé sur un matériau alternatif possible, en l'occurrence l'alcool polyvinylique, un polymère soluble dans l'eau. Non toxique et biodégradable, l'alcool polyvinylique est un polymère dont le degré d'hydrolyse, à savoir le nombre d'unités et le poids moléculaire, détermine la processabilité.

L'équipe du projet Separate a découvert que le polymère de type PVAXX pouvait se dissoudre en 30 secondes au moyen d'un procédé de dissolution par lots, voire même plus rapidement par traitement ultrasonique. En outre, le polymère peut être réutilisé et moulé par injection sans incidence majeure sur ses propriétés.

Une nouvelle technologie de surmoulage a été développée à l'aide du polymère et des modules intégralement encapsulés ont été produits pour les applications utilisant des cartes intelligentes. L'équipe a également développé des composants électroniques semi-encapsulés pour une carte intelligente avec et sans contact, une carte mémoire et une calculatrice boîtier.

Des livrables séparés ont été validés industriellement. Une simulation robotique du moulage par injection, de la manipulation et de la série de tests subséquente des cartes mémoire a été développée. Pour l'étude à l'échelle industrielle, une autre simulation utilisant le principe du lavage à contre-courant a été choisie pour minimiser la consommation d'eau et d'énergie.

La technologie Separate aura comme impact une diminution du volume des déchets électropolymériques mis au rebut en Europe. La pollution de l'eau par les métaux lourds et les polluants organiques sera ainsi réduite.

Informations connexes