Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

CODE — Résultat en bref

Project ID: 516957
Financé au titre de: FP6-NMP
Pays: Allemagne

Le rayonnement micro-onde au service de la polymérisation de la résine

Une nouvelle méthode efficace de réticulation de la résine utilisant le rayonnement micro-onde donne un résultat supérieur tout en réduisant les déchets et la pollution environnementale. Les progrès réalisés dans ce domaine devraient renforcer la compétitivité industrielle.
Le rayonnement micro-onde au service de la polymérisation de la résine
La polymérisation de la résine, ou durcissement, est une réaction chimique qui est provoquée par la chaleur, un rayonnement ultraviolet (UV) ou un rayonnement à faisceau d'électrons. Le procédé thermique est le plus courant. Il utilise des moules en métal et c'est le mieux adapté à la production de masse. Cependant, pour des pièces de grandes dimensions comme les coques de bateau, le durcissement par traitement thermique est plus long car il est nécessaire de remplir le moule de résine, ce qui augmente la consommation d'énergie.

Le projet CODE («Curing polyester resins on demand»), financé par l'UE, proposait de séparer les réactions de polymérisation et au remplissage en modifiant le procédé d'infusion de résine et en utilisant le rayonnement ultraviolet pour polymériser les résines. En procédant ainsi, le temps de durcissement est passé de plusieurs jours à quelques heures.

Un agent spécial a été mis au point pour améliorer l'absorption d'énergie micro-onde par la résine sans modifier ses autres propriétés. En mesurant la température de la résine, les partenaires du projet ont pu la chauffer de façon uniforme et s'assurer de l'efficacité de la réticulation en atteignant un taux de polymérisation parfaite proche de 100 %.

La méthode de réticulation de la résine issue du projet CODE a incontestablement fait progresser les conditions de travail en termes de température de traitement dans l'usine de production et de réduction importante des émissions. Les structures réalisées en employant cette méthode perfectionnée étaient plus légères car présentant une teneur plus élevée en fibres.

Les partenaires du projet mettent tous leurs espoirs dans cette nouvelle technique de polymérisation au potentiel énorme pour les applications industrielles du fait qu'elle allie un traitement à moindre coût et des avantages environnementaux.

Informations connexes