Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

INCOME STABILISATION — Résultat en bref

Project ID: 6613
Financé au titre de: FP6-POLICIES
Pays: Pays-Bas

Réduire les risques pour les revenus agricoles européens

Un projet financé par l'UE a produit un rapport détaillé sur la façon dont les outils de gestion des risques pourraient être appliqués au secteur agricole européen et l'impact potentiel sur l'agriculture.
Réduire les risques pour les revenus agricoles européens
Les revenus de l'agriculture sont soumis à des fluctuations en raison des effets aléatoires, notamment le climat, la maladie et le prix du marché par exemple. Les agriculteurs européens ont jusqu'ici été protégés des pertes inattendues par un mécanisme de compensation par le biais de la politique agricole commune (PAC). Cependant, on constate une pression de plus en plus grande pour appliquer des solutions de marché plus privées ou partiellement privées à ces circonstances.

Le projet Income Stabilisation («Design and economic impact of risk management tools for European agriculture») s'est posé comme solution possible aux problèmes des agriculteurs et a analysé les possibilités offerts par différents outils de gestion des risques pour stabiliser les revenus des exploitations agricoles. Les facteurs pris en compte étaient l'éligibilité au soutien, les programmes de secours d'urgence et les développements dans les marchés internationaux de gestion des risques.

Les étapes menées par Income Stabilisation pour fournir cette analyse comprenaient la prise en compte des risques rencontrés par les agriculteurs dans le passé ainsi qu'une projection des risques futurs. La perception des risques par les agriculteurs européens ainsi qu'une évaluation de l'impact économique des programmes viables de gestion des risques ont été mis à l'étude.

Le rapport montrait que les outils qui tenaient compte du problème des informations asymétriques (lorsque certaines parties ont plus d'informations que d'autres) et l'engagement du secteur public a mené à des motivations non désirables. Il était prévisible que la notion de «risque» variait considérablement en fonction du pays, mais globalement les incertitudes concernant le prix et les conditions météorologiques étaient les scénarios les plus redoutés. Quant à la modélisation de l'impact des risques, une inconstance importante sur le site de l'exploitation agricole persistait et la diversification semblait limitée.

Les résultats d'Income Stabilisation ont montré qu'il fallait améliorer les outils dédiés à l'instabilité de la gestion des revenus pour un niveau de risque normal de risques liés à l'entreprise sur le site de l'exploitation. Il faudra établir des règles au niveau européen pour le risque de catastrophes, tout en évitant cependant les subventions à la prime.

Income Stabilisation a fourni à la Commission toute une gamme de programmes de gestion des risques viables, ainsi que des directives pour leur mise en œuvre. Le rapport est particulièrement adapté au contexte de l'élargissement de l'UE et de l'évolution des points de vue sur une compensation apparemment aléatoire pour les catastrophes.

Informations connexes