Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

FOODCOMM — Résultat en bref

Project ID: 6458
Financé au titre de: FP6-POLICIES
Pays: Allemagne

Optimiser la coordination dans la chaîne alimentaire européenne

Le fonctionnement actuel de la chaîne alimentaire en Europe est en conflit avec le principe du marché libre, et il contrarie la compétitivité. Pour surmonter cette difficulté, il faut mettre en place de nouvelles politiques.
Optimiser la coordination dans la chaîne alimentaire européenne
La politique agricole commune (PAC) de l'UE adhère au marché libre, ce qui génère de nombreuses opportunités et difficultés pour la chaîne et le système alimentaires de l'Europe. Le projet Foodcomm («Key factors influencing economic relationships and communication in European food chain») financé par l'UE s'est intéressé à cette situation. Il a étudié le rôle des différents acteurs, analysé les risques, et proposé des mesures pour soutenir cette évolution (par exemple augmenter la coopération entre les agriculteurs, les transformateurs et les détaillants).

Dans plusieurs pays d'UE, le projet a passé en revue les systèmes de la chaîne alimentaire et consulté les acteurs impliqués, depuis les agriculteurs jusqu'aux détaillants. Il a déterminé les problèmes sociaux, culturels et économiques qui affectent la coopération au sein des chaînes alimentaires, et conçu un cadre théorique pour les mettre à niveau. Les résultats des études et des consultations ont conduit à des recommandations par pays en matière de décision politique, ainsi qu'à de solides conseils commerciaux, basés sur des améliorations des relations économiques au sein de la chaîne alimentaire.

Les résultats des activités ont mis en avant les facteurs sociaux et économiques qui ont contrarié la création de liens dans la chaîne alimentaire européenne, particulièrement dans les secteurs de l'élevage et de l'agroalimentaire. Ils ont également révélé l'importance de favoriser les solides relations requises pour former de nouvelles chaînes agroalimentaires, augmentant la compétitivité dans un marché de plus en plus libéralisé et mondial.

Si elles sont adoptées, ces recommandations politiques et ces meilleures pratiques amélioreront la communication tout au long de la chaîne alimentaire, et aideront les agriculteurs et les dirigeants d'entreprise à adopter des modèles plus durables de chaînes d'approvisionnement agroalimentaires. En attendant, le site web du projet participe à diffuser les découvertes, rapports et ressources pertinents aux principaux acteurs et décideurs politiques. À terme, la chaîne d'approvisionnement alimentaire en Europe surmontera ces obstacles, soutiendra un modèle d'alimentation plus durable, et apportera de nombreux avantages à l'économie de l'UE.

Informations connexes