Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

ACTIONPLANBS — Résultat en bref

Project ID: 517615
Financé au titre de: FP6-INCO
Pays: Grèce

L'Europe et la mer Noire s'associent pour développer les technologies

Le renforcement des liens entre les régions de la mer Noire et l'UE a aidé les deux partenaires à rédiger un plan d'action afin de développer la coopération en sciences et technologies.
L'Europe et la mer Noire s'associent pour développer les technologies
L'Organisation de Coopération économique de la mer Noire (BSEC) comprend 11 pays, dont la Bulgarie, la Grèce et la Roumanie qui font aussi partie de l'UE. Le projet Actionplanbs («T for the Black Sea region») financé par l'UE a préparé une stratégie en sciences et technologies pour les pays bordant la mer Noire. Ce plan devait être mis en place dans les pays de la BSEC par les ministères qui s'occupent de la recherche et des technologies.

Le «plan d'action BSEC sur la coopération en sciences et technologies» a été officiellement adopté lors d'une conférence qui a regroupé tous les ministères concernés, ainsi que des représentants de la Commission européenne. Ce plan dynamique a été rédigé après des recherches approfondies et de nombreuses réunions des membres du projet, en étroite coopération avec l'ICBSS (International Centre for Black Sea Studies).

Six mois après le lancement du plan d'action, l'équipe du projet a lancé un programme de travail impliquant plusieurs activités continues dans différents pays, autour de la mer Noire ou à proximité. Ce programme a été suivi par un atelier sur les problèmes de politique en sciences et technologies, auquel ont participé des experts et des décideurs politiques de l'UE, afin d'étudier le plan d'action et ses priorités. Les résultats de l'atelier présentent une vision de l'avenir et un calendrier pour développer les sciences et les technologies dans cette région.

Dans l'ensemble, le projet a créé une plateforme de coopération entre l'UE et la BSEC, ouvrant la possibilité d'initiatives et de projets conjoints. En conséquence, l'UE a notablement élargi sa sphère d'influence dans cette région. Pour finir, les pays bordant la mer Noire pourront s'appuyer sur tout l'acquis de l'UE en matière de sciences et de technologies.

Informations connexes