Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

NEWBONE — Résultat en bref

Project ID: 26279
Financé au titre de: FP6-NMP
Pays: Finlande

De nouveaux implants osseux

Les nouveaux implants biodégradables développés dans le cadre du projet Newbone devraient révolutionner le domaine de la prothétique en apportant une cicatrisation plus rapide des lésions et une biodégradation totale.
De nouveaux implants osseux
Traumatismes osseux et autres lésions ont besoin de prothèses qui facilitent la guérison en accélérant la différentiation et le développement osseux. L'utilisation de matériaux biodégradables qui ne nécessitent pas de retrait chirurgical gagne du terrain car ceux-ci permettent une guérison plus rapide et plus complète des lésions ainsi qu'une récupération accélérée du patient. Par ailleurs, l'âge des patients ayant recours à la prothétique étant en baisse, les exigences de charge de ces implants augmentent inévitablement.

L'objectif du projet Newbone («Development of load-bearing fibre reinforced composite based non-metallic biomimetic bone implant») financé par l'UE consistait à développer un matériau composite renforcé par des fibres ou des nano-hybrides (CRF et CRNH, respectivement) susceptible d'être utilisé en chirurgie pour la réparation et le remplacement des os. Le consortium a intégré des petites et moyennes entreprises (PME) leaders dans le domaine des prothèses articulaires et capables d'apporter des innovations majeures tant au niveau du matériel que des pièces utilisées dans la réparation des lésions.

Les partenaires du projet ont créé des implants pour la reconstruction des genoux et des ligaments de l'épaule basés sur des composites renforcés par nano-hybride, des prototypes de ces implants ont déjà été soumis à des essais précliniques et ont entamé le processus de commercialisation. Grâce à leur petite taille, ces nouveaux implants confèrent des avantages substantiels par rapport aux implants existants comme par exemple des lésions chirurgicales moins importantes pour les tissus sains, une meilleure croissance osseuse et une meilleure fixation sur les tissus environnants.

Les chercheurs ont également développé des implants en composite renforcé de fibres dont la surface associe microrugosité et propriétés bioactives. Différents matériaux ont été testés et l'hydroxyapatite s'est révélé être le meilleur matériel de surface avec la capacité de charge la plus élevée. Grâce à la nature non métallique de ces implants composites, certaines techniques de diagnostic comme l'imagerie par résonnance magnétique (IRM) ou la tomodensitométrie sont désormais possibles.

Les innovations du projet Newbone devraient avoir un impact significatif sur le remplacement osseux, réduisant les coûts sanitaires et augmentant considérablement le succès potentiel de telles opérations chirurgicales. Ces nouvelles technologies devraient également favoriser le chiffre d'affaires de l'industrie prothétique européenne et lui permettre de prendre le rôle de leader mondial dans ce secteur.

Informations connexes