Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

MED_REO_NET — Résultat en bref

Project ID: 44285
Financé au titre de: FP6-POLICIES
Pays: France

Un réseau de surveillance pour les maladies virales

Un projet européen visait entre autres objectifs à améliorer la surveillance de la fièvre catarrhale et de la peste équine, leur dépistage et la diffusion d'informations.
Un réseau de surveillance pour les maladies virales
Ces deux maladies virales sont transmises par des insectes du genre Culicoides et touchent les chevaux ainsi que les ruminants domestiques et sauvages. Les épidémies survenues en Europe du Nord au cours de la dernière décennie sont inquiétantes et présentent un danger notable pour la santé du bétail.

Pour compliquer les choses, de nouveaux sérotypes viraux sont apparus en provenance d'Asie, et leur transport à travers les frontières engendre un souci majeur par manque de vaccins. En conséquence, on admet que les pays doivent mettre en place des réseaux de surveillance pour détecter et gérer ces maladies virales.

Le projet MED_REO_NET financé par l'UE s'est donc attaché à concevoir des méthodes de surveillance et à élargir les connaissances sur l'épidémiologie de la fièvre catarrhale, de la peste équine et de la maladie hémorragique épizootique dans le bassin méditerranéen et en Europe. Après avoir évalué les protocoles en place pour la surveillance, l'identification des souches de virus et les stratégies de vaccination, les partenaires du projet ont rédigé des recommandations pour améliorer la situation.

Ils ont testé divers insecticides et appareils pour échantillonner les insectes dans différentes conditions climatiques, et mis au point des tests moléculaires pour corriger l'identification et la classification des insectes. Ils ont mis en place un catalogue morphologique, accessible par le Web, qui a contribué à corriger l'identification des insectes.

Les chercheurs ont conduit des études régionales sur la répartition et l'abondance des insectes par rapport aux variables climatiques en Europe, contribuant à définir des modèles du risque d'infection. Ils ont étudié les sites de reproduction des vecteurs en Europe afin d'estimer la probabilité de leur présence dans une région donnée et donc le risque de transmission de la maladie. En outre, la mise en place d'une base de données des informations de séquençage des souches de virus de la fièvre catarrhale a participé à l'identification des virus durant le dépistage.

Le projet MED_REO_NET s'est traduit par des connaissances importantes sur l'épidémiologie de la fièvre catarrhale et de la peste équine, apportant un cadre aux interactions entre les institutions de recherche et les services vétérinaires nationaux. L'application des recommandations du projet et de ses tests de dépistage devrait limiter la transmission de ces maladies en Europe.

Informations connexes