Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

SHIELD — Résultat en bref

Project ID: 32289
Financé au titre de: FP6-INCO

Faire progresser l'assurance maladie en Afrique

Une étude comparative de trois pays africains peut contribuer à identifier le meilleur modèle d'assurance maladie pour les communautés du continent, à améliorer les soins de santé et, à terme, à faire reculer la pauvreté.
Faire progresser l'assurance maladie en Afrique
En Afrique, où la maladie peut frapper les communautés non préparées et compromettre considérablement leur bien-être, l'assurance maladie peut faire la différence entre la vie et la mort. Le projet Shield financé par l'UE a étudié les injustices du système de santé et les inégalités dans ces pays.

Le projet a étudié les systèmes de santé dans trois régions différentes d'Afrique (le Ghana, l'Afrique du Sud et la Tanzanie), en examinant les charges et les avantages liés aux soins de santé parmi les groupes socioéconomiques. Il a identifié les options actuelles et futures, telles que les mécanismes de prépaiement pour le financement des soins de santé et a examiné les politiques connexes.

Les trois pays présentaient des régimes d'assurance maladie très différents et, en particulier, des programmes d'assurance maladie alternatifs. Ces derniers sont par exemple les organisations communautaires de santé (mutuelles de santé) au Ghana et les programmes de prépaiement en Tanzanie, y compris l'approche de ce pays concernant le fonds communautaire pour la santé. Par ailleurs, l'Afrique du Sud ne dispose pas de programmes communautaires de prépaiement, mais de nombreux régimes d'assurance privée volontaire pour ses travailleurs, ce qui implique que les trois pays peuvent tirer des enseignements de leurs expériences respectives.

En outre, le projet a examiné les possibilités de mise en œuvre de l'assurance maladie obligatoire, un concept qui en est à divers stades dans chacun des trois pays. Il a également étudié les frais très élevés à la charge des patients, le lien entre les groupes socioéconomiques et le financement des soins de santé, le poids pesant sur la fiscalité et les cotisations générales d'assurance maladie.

Le projet Shield a soigneusement étudié la répartition du pourcentage des prestations de santé et des besoins de soins de santé entre les différents groupes socioéconomiques, mettant ainsi en lumière des questions dépassant le secteur sanitaire. Il a souligné les obstacles entravant l'obtention par les communautés pauvres et rurales des prestations de soins de santé, puis a souligné les modèles nationaux de chaque pays concernant la réforme future du financement des soins de santé. Si ces scénarios dirigés par l'UE sont exploités et si les obstacles sont surmontés, le système de soins de santé de ces trois pays pourrait s'améliorer, offrant ainsi un solide exemple de réussite pour le reste du continent.

Informations connexes