Service Communautaire d'Information sur la Recherche et le Développement - CORDIS

FP6

NEWGENERIS — Résultat en bref

Project ID: 16320
Financé au titre de: FP6-FOOD
Pays: Pays-Bas

L'éducation scientifique s'engage pour la diversité

Un regard approfondi et comparatif sur la manière dont la science est enseignée en Asie et en Europe devrait aider les étudiants à s'engager dans des carrières scientifiques à la lumière des différences socioculturelles et de genre.
L'éducation scientifique s'engage pour la diversité
Encourager les jeunes à s'engager dans l'éducation scientifique est une priorité en Europe, mais le paysage est en train de changer en Asie, en particulier lorsque l'on prend en compte des questions telles que le genre et la diversité culturelle. Le projet SED («Science education for diversity») financé par l'UE étudie ces différences régionales afin de renforcer la transition mondiale en cours vers une économie basée davantage sur la connaissance. Il compare la diversité en matière de genre et de culture dans des pays de l'UE comme les Pays-Bas et le Royaume-Uni, par rapport à quatre pays asiatiques et du Moyen Orient, à savoir l'Inde, le Liban, la Malaisie et la Turquie.

Le projet étudie à la fois les perspectives des étudiants et des enseignants sur le sujet, en plus d'examiner toutes les politiques associées dans les pays concernés. Il compare différents groupes ethniques et culturels, notamment sur les questions de genre, les obstacles existants, les approches pédagogiques et les initiatives d'enseignants pour promouvoir l'adoption des carrières scientifiques et l'éducation à la science.

Le projet SED cartographie également les initiatives en faveur de l'intégration de la diversité culturelle, ethnique et de genre en éducation à la science, étudiant comment encourager les choix de carrière scientifique et concevoir des cours multiculturels ou ouverts à la diversité. De plus, un regard approfondi sur les perspectives des étudiants montre comment les étudiants perçoivent la science et la réconcilient avec la religion, ce qui aide le personnel enseignant à comprendre les niveaux de connaissance scientifique des étudiants, ainsi que la manière dont ils choisissent leurs carrières et leurs attitudes vis-à-vis de la science.

En parallèle, le projet analyse les cursus scientifiques actuels dans chaque pays, en travaillant en étroite collaboration avec des enseignants sur la manière dont ils gèrent les différences culturelles et dont ils voient la science. L'équipe de projet documente également les préoccupations des enseignants et écoute les solutions qu'ils proposent. Elle prend en compte les propres convictions des enseignants sur les questions de genre, de religion et les questions socioculturelles en général.

À partir de ces études, le projet publiera les bonnes pratiques en éducation scientifique, encouragera les jeunes à s'engager dans des carrières scientifiques et aidera les éducateurs à enseigner la science à des étudiants de cultures diverses. Le projet soutiendra l'organisation d'un grand nombre de conférences, de rapports et de présentations pour atteindre cet objectif.

Informations connexes